Nym Technologies obtient 300 millions de dollars

La préservation et la confidentialité des données personnelles sont une problématique sérieuse qui concerne tous les utilisateurs d'Internet aujourd'hui. Avec l'arrivée du Web 3.0 et de la technologie de certaines blockchains, des solutions semblent toutefois voir le jour, à l'image de Nym Technologies (NYM).

Sans surprises, de nombreux investisseurs sont prêts à placer de gros chèques sur ces projets, tant l'enjeu est important. La start-up suisse a justement annoncé avoir obtenu un engagement de 300 millions de dollars de la part de partenaires de type capitale-risque.

Parmi les investisseurs, on retrouve notamment Andreessen Horowitz, Polychain, Greenfield One, Huobi Incubator, Tioga Capital, Eden Block ou encore Figment. Nym a d'ailleurs précisé sur Twitter que les investisseurs « des tours précédents ont doublé leur soutien », en preuve de leur engagement dans le projet.

Nym est une infrastructure réseau en surcouche d'Internet utilisant un outil technologique appelé le mixnet, ou réseau de mixage. Celui-ci permet de masquer l'empreinte des métadonnées des utilisateurs et permet donc aux applications s'en servant d'améliorer leur niveau de confidentialité.

👉 Retrouvez notre tutoriel sur comment acheter du Bitcoin (BTC) en 2022

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse 👆

Oeuvrer à la protection des données utilisateurs

Les fonds fraichement levés par Nym seront notamment utilisés pour attirer des développeurs via des subventions, et ainsi les inciter à construire leurs projets sur cette infrastructure décentralisée. C'est ce qu'explique Harry Halpin, PDG de Nym, lors d'une interview donnée par nos confrères de The Block :

« Nous voulons inciter les développeurs open source et décentralisés que nous ne connaissons pas à commencer à construire sur ce réseau ».

Les subventions accordées dans le cadre de ce programme iront de 50 000 dollars à plusieurs millions de dollars, selon Harry Halpin. Par ailleurs, la start-up suisse n'a pas encaissé la totalité des 300 millions de dollars d'avance, mais prévoit plutôt d'exploiter les engagements qu'elle a reçus lorsque cela sera nécessaire.

Il est intéressant de noter que Nym Technologies ne se cantonne au Web 3.0 et à la blockchain. La plateforme dispose d'un large éventail de cas d'utilisation. À titre d'exemple, elle pourrait être utilisée pour le brouillage et le chiffrage des paquets d'informations qui transitent sur des messagerie instantanées, comme le fait Signal.

Cette levée de fonds intervient quelques semaines seulement après l'Initial DEX Offering (IDO) du token NYM. Celle-ci avait été annoncée à l'occasion d'une conférence donnée à Paris, lors de la Paris Blockchain Week, avec un invité spécial en la personne d'Edward Snowden, l'un des premiers à avoir pointé du doigt la problématique de surveillance de masse.

👉 Sur le même thème – Syntropy (NOIA), la technologie blockchain qui repense le fonctionnement d'Internet

Sources : The Block

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments