La multinationale suisse Nestlé continue à étendre son utilisation de la blockchain IBM Food Trust pour le suivi de ses aliments. Le 6 avril, l'entreprise a annoncé que les grains de café de sa marque Zoégas seront désormais suivis par cette solution de traçabilité.

 

Suivre le cheminement du café

Nestlé a collaboré avec Rainforest Alliance pour fournir les données nécessaires de manière indépendante. Rainforest Alliance certifiera les informations et veillera à ce que les consommateurs n'aient accès qu'à des données authentiques.

Grâce à des données enregistrées sur une blockchain, les consommateurs pourront désormais remonter jusqu'aux différentes origines de leur café.

En scannant le QR code sur l'emballage, les consommateurs peuvent suivre le cheminement du café depuis les lieux de culture jusqu'à l'usine Zoégas à Helsingborg, en Suède, où les grains sont torréfiés, moulus et emballés.

Les données comprennent des informations sur les cultivateurs, l'heure de la récolte, le certificat de transaction pour les expéditions spécifiques, ainsi que la période de torréfaction.

Un porte-parole de Nestlé a souligné à CoinDesk que les précédentes expériences blockchain menées en Europe du Nord ont reçu un grand niveau d'engagement de la part des consommateurs. En effet, cette initiative s'adresse surtout au marché suédois, là où l'usine Zoégas est installée.

 

 

L'alimentaire, bon client pour la blockchain

Nestlé a commencé à utiliser la blockchain en 2017 lorsqu'elle a rejoint IBM Food Trust en tant que membre fondateur. Au cours des trois dernières années, Nestlé a étendu et diversifié l'utilisation de la blockchain afin de concrétiser ses efforts en matière de transparence et de durabilité pour les consommateurs.

L'entreprise a commencé à utiliser les services d'IBM Food Trust avec des produits tels que la purée Mousline et le lait infantile Guigoz en France.

La blockchain IBM Food Trust séduit de plus en plus l'industrie de l'agro-alimentaire, et notamment en France. Entre autres, le groupe agro-industriel Avril qui détient Puget, Lesieurs et les œufs Matines s'est également lancé dans des expérimentations avec la solution de traçabilité d'IBM.

👉 Pour en savoir plus : Les œufs Matines intègrent la blockchain IBM Food Trust.

 

En outre, parmi tous les produits alimentaires profitant déjà d'un suivi par blockchain, le café semble être celui qui en bénéficie le plus. Les initiatives pour suivre les grains de cette boisson consommée dans le monde entier ne cessent de voir le jour.

Dernièrement, EMURGO, la branche commerciale du projet Cardano (ADA), a lancé sa propre solution de traçabilité en s'associant avec des producteurs de café indonésiens.

👉 Pour en savoir plus : EMURGO lance une solution de traçabilité pour les entreprises.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments