Le montant des cryptomonnaies volées dans le monde a chuté de 54 % en 2023

Des vols aux montants moins importants, mais plus d’incidents isolés. C’est ce qui ressort d’une publication de Chainalysis, qui se penche sur les vols de cryptomonnaies pour l’année 2023. Qu’y apprend-on ?

Le montant des cryptomonnaies volées dans le monde a chuté de 54 % en 2023

Les montants volés 54 % moins élevés pour l’année 2023

Chainalysis rappelle que l'année 2022 avait malheureusement battu tous les records, avec des vols de cryptomonnaies qui avaient totalisé 3,7 milliards de dollars. Pour 2023, ce montant ne s’élève « que » à 1,7 milliard de dollars. Fait particulièrement notable, le nombre d’incidents comptabilisés a quant à lui augmenté. On en dénombre en effet 231, contre 219 en 2022.

Vols cryptomonnaies Chainalysis

Montants volés VS nombre de vols depuis l’année 2016

Ce que cela veut dire, c’est que les malfaiteurs ont procédé à un nombre plus élevé de vols, mais que les sommes qu’ils sont parvenus à récupérer sont moins importantes que l’année dernière. Comment l’expliquer ? Tout d’abord, parce que la provenance de ces fonds volés a varié en l’espace de 12 mois :

« Les hackers ont volé 1,1 milliard de dollars depuis les protocoles DeFi. C’est une somme 63,7 % moins élevée que la valeur totale volée sur les plateformes DeFi l’année dernière.»

👉 Pour aller plus loin – Top 7 des arnaques aux cryptomonnaies les plus courantes – Comment les repérer ?

Historiquement, ce sont en effet les plateformes de la finance décentralisée qui étaient visées, et celles-ci contiennent souvent une quantité importante de fonds. Mais c’est désormais moins le cas, même si elles représentent toujours la majorité des fonds volés en 2023.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

L’évolution des stratégies des hackers

On note cette année l’apparition des portefeuilles en tant que cible des hackers. On se souvient ainsi de l’attaque d’Atomic Wallet, qui a eu lieu en juin dernier. Les malfaiteurs, originaires de Corée du Nord, avaient pu repartir avec un total d’environ 129 millions de dollars. En général, les hackers ont eu tendance à viser non pas les blockchains directement, mais les réseaux et fonctionnalités les entourant :

« Les vecteurs d’attaques on-chain ne viennent pas de vulnérabilités inhérentes aux blockchains, mais plutôt à des vulnérabilités dans les composants on-chain d’un protocole DeFi, par exemple leurs smart contracts. »

👉 Retrouvez notre guide – Comment sécuriser et stocker ses cryptomonnaies ?

Le rapport note aussi une augmentation des attaques provenant de Corée du Nord : les hackers ont mené une vingtaine d’actions, qui ont cependant permis de rassembler moins de fonds qu’en 2023. Cela montre cependant que les malfaiteurs quels qu’ils soient sont de plus en plus agiles quand il s’agit de trouver des vecteurs d’attaque :

« Il est clair que les hackers deviennent de plus en plus sophistiqués et diversifiés dans leurs attaques. La bonne nouvelle, c’est que les plateformes cryptos deviennent elles aussi plus sophistiquées en termes de sécurité et de réaction aux attaques. »

Par ailleurs, le rapport de Chainalysis note que les forces de l’ordre sont de plus en plus formées aux vols de ce type. L’entreprise estime donc que les montants des fonds volés en cryptomonnaies continueront de décliner.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Chainalysis

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?