MoneyGram renie son partenariat

MoneyGram, le service mondial de transfert d’argent, a clarifié la nature de son partenariat avec Ripple suite aux poursuites judiciaires de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Dans un communiqué de presse publié le 23 décembre, MoneyGram révèle ne jamais avoir utilisé les services de contrepartie de Ripple, à savoir les services de liquidité à la demande (ODL) et RippleNet pour les transactions de change. Nous pouvons lire :

« Pour rappel, MoneyGram n’utilise pas la plateforme ODL ou RippleNet pour les transferts de fonds des clients et ne dépend pas de la plateforme Ripple pour accomplir ses besoins de trading de devises. »

En juin 2019, Ripple et MoneyGram avaient conclu un partenariat stratégique pour les paiements transfrontaliers. Dans le cadre de cette collaboration, Ripple devait investir jusqu’à 50 millions de dollars en échange d’actions MoneyGram.

👉 À lire sur le même sujet : Ripple conclut un partenariat clé avec MoneyGram

Ripple dans la tourmente

Les problèmes de Ripple ont commencé en début de semaine lorsque le gendarme financier américain a décidé d'intenter un procès à la société pour avoir vendu des titres non enregistrés. Deux dirigeants de Ripple, Chris Larsen et Brad Garlinghouse, ont également été cités dans le procès pour ne pas avoir enregistré leurs ventes personnelles de XRP, estimées à 600 millions de dollars.

La prise de distance de MoneyGram est un autre coup dur puisque c’était l’un des seuls cas d’usage concrets mis en avant par Ripple pour démontrer son développement. Un autre partenaire de Ripple, Intermex, a également révélé en mars dernier qu’il n’utilisait pas la plateforme de la société pour les transferts d’argent sur son « marché principal ».

De plus, plusieurs exchanges envisagent de suspendre le trading du XRP. Des rumeurs signalent que Coinbase aurait entamé des discussions avec des avocats au sujet d’un delisting. Bitwise Asset Management, l’un des plus grands gestionnaires de fonds de cryptomonnaies, s’est déjà entièrement désinvesti de XRP en liquidant ses positions.

Le XRP a chuté d’environ 57% durant ces 7 derniers jours passant de 0,64 dollar à 0,27 dollar.

👉 À lire sur le même sujet : La SEC attaque Ripple en justice - Le cours du XRP s'effondre et les delistings commencent

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFTs).
Tous les articles de Florent David.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alex

Votre titre ne colle pas au contenu de l'article en lien dont voici la traduction: "La Société n'a actuellement pas été notifiée ou n'a pas été informée de tout impact négatif sur son accord commercial avec Ripple, mais continuera à surveiller tout impact potentiel au fur et à mesure de l'évolution du procès. MoneyGram a conclu un accord commercial avec Ripple depuis juin 2019; cet accord représente l'utilisation de la plateforme de trading blockchain (ODL) de Ripple pour l'achat ou la vente de quatre devises. MoneyGram a continué à utiliser ses autres contreparties de trading FX traditionnelles pendant toute la… Read more »

stéphane gil

ah mais ils sont tous des Donald... Tant qu'ils se gavent tout va bien. Si ça va plus, je te connais pas