Chez Meta, les salariés sont forcés de se connecter au metaverse Horizon Worlds

Vishal Shah, le vice-président en charge du metaverse de Meta, est confronté à un constat amer. L'univers virtuel de Facebook, Horizon Worlds, a de grandes difficultés à séduire des utilisateurs. En interne, les salariés de l'entreprise sont de plus en plus forcés à rejoindre ce metaverse.

Chez Meta, les salariés sont forcés de se connecter au metaverse Horizon Worlds

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Une technologie qui peine à convaincre

Il y a un an, l'entreprise Facebook a pris le tournant radical du metaverse en se renommant Meta. Depuis, elle a multiplié les investissements dans le domaine, au point de créer son propre metaverse : Horizon Worlds

Aujourd'hui, entre les bugs, la mauvaise expérience utilisateur, et une audience relativement faible, Horizon Worlds ne fait pas l'unanimité. Chaque mois, il est estimé que près de 300 000 personnes se connectent à Horizon Worlds, ce qui est relativement peu en comparaison des 2,9 milliards d'utilisateurs mensuels sur Facebook

Mais avant de créer un metaverse, encore faudrait-il que la firme américaine ait des équipes qui croient en cette technologie.

D'après un sondage, 58% des employés de Meta comprennent la stratégie de l'entreprise autour du metaverse. Cependant, lorsqu'on regarde de plus près les usages liés au metaverse dans l'entreprise, les résultats sont décevants.

Le 15 septembre 2022, le vice-président responsable du metaverse de Meta, Vishal Shah, a envoyé un message à destination de ses équipes. Il y affirme notamment sa déception face au faible nombre de collaborateurs utilisant Horizon Worlds.

« Pourquoi nous n'aimons pas assez le produit, sur lequel nous travaillons tant, pour pouvoir l'utiliser tout le temps ? La simple vérité est que, si nous ne l'aimons pas, comment pouvons-nous espérer que nos utilisateurs l'aiment ? »

Pour remédier à ce problème, les dirigeants de la firme ont trouvé une astuce imparable : forcer leurs équipes à aller sur le metaverse.

👉 Sur le même thème - Metaverse : comprendre ces mondes virtuels basés sur la blockchain et les NFTs

L'exchange n°1 au monde - Régulé en France

10% de réduction sur vos frais avec le code SVULQ98B 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Des menaces en provenance de l'exécutif

« Montez à bord ou partez » : voici le message envoyé par Mark Zuckerberg à ses employés, il y a quelques mois.

Depuis, le PDG de Meta a décidé d'effectuer un tri dans ses effectifs : les recrutements de l'entreprise sont temporairement gelés, les budgets ont été réduits, et un grand renouvellement des salariés est en marche.

En outre, le créateur de Facebook s'impose pour faire appliquer ses idées.

Il a notamment demandé aux managers de réaliser des réunions dans des salles de conférences virtuelles sur Horizon Worlds. De nombreux salariés se sont alors empressés d’acheter un casque de réalité virtuelle (VR) à leurs frais.

De son côté, Vishal Shah a une posture plus ambivalente. D'une part, il met la pression à ses collaborateurs en leur demandant d'utiliser Horizon Worlds au minimum une fois par semaine. D'autre part, il tente de convaincre ses équipes de manière maladroite et intrusive :

« Tout le monde dans l'entreprise devrait avoir la vocation de tomber amoureux d'Horizon Worlds. Vous ne pouvez pas être amoureux sans l'utiliser. [...] Prenez du temps pour y aller avec vos collègues et vos amis. »

Par ce message, le responsable du metaverse de Meta se place dans une position délicate. Involontairement, il pointe du doigt le manque d'utilité perçue par ses équipes au sujet du metaverse de la firme.

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon

L'équipage de l'entreprise en pleine scission

Malgré plusieurs milliards de dollars dépensés par Meta pour construire Horizon Worlds, nous pouvons nous demander à quel besoin répond vraiment cet espace virtuel. Cette ambiguïté est relevée par Vishal Shah lui même :

« Nous travaillons sur un produit qui n'a pas trouvé sa place sur le marché. J'ai besoin que vous acceptiez pleinement l'ambiguïté et le changement. »

Autre fait intéressant : le metaverse de Meta ne fait pas l'unanimité même au sein de l'exécutif.

John Carmack, le directeur technique d'Oculus (filiale de Meta), affirme son opposition à Mark Zuckerberg. D'après lui, la gestion d'Horizon Worlds est chaotique.

En outre, il souligne le délaissement de l'expérience utilisateur au profit des opportunités commerciales, ainsi que les milliards d'euros dépensés sans aucune recette à la clé.

Pendant ce temps, des metaverses davantage en adéquation avec les besoins des utilisateurs se développent. Durant sa saison 2, le metaverse The Sandbox a réunit environ 350 000 utilisateurs mensuels, soit plus que les résultats d'Horizon Worlds. De quoi remettre en cause la gestion de Meta sur son metaverse ?

👉 Pour aller plus loin, retrouvez notre présentation du projet Sandbox

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Sources : The New York Times, The Verge

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Grand sauve-qui-peut sur les exchanges : 2,9 milliards de dollars retirés sur un mois

Grand sauve-qui-peut sur les exchanges : 2,9 milliards de dollars retirés sur un mois

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast