Le régulateur de l'État New York autorise le trading de 8 cryptomonnaies

Le Département des Services Financiers de l'État de New York (NYDFS ou DFS) a récemment publié une liste de cryptomonnaies autorisées au trading et à la garde.

Le régulateur de l'État New York autorise le trading de 8 cryptomonnaies

La liste verte du régulateur financier de l'État de New York

Le New York State Department of Financial Services, l’autorité qui délivre la BitLicense aux exchanges, a défini une liste de cryptomonnaies pouvant être proposées à la négociation ou à la garde par les entreprises accréditées dans sa juridiction.

Cette « liste verte » regroupe dans la catégorie des « jetons approuvés pour le listing » le Bitcoin (BTC), l'Ether (ETH), le Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin (LTC), le Binance USD (BUSD), le Gemini Dollar (GUSD), le Pax Gold (PAXG) et le Paxos Standard (PAX).

Le XRP et l'Ethereum Classic (ETC) viennent s'ajouter aux cryptomonnaies citées précédemment pour former les 10 « jetons approuvés pour la garde ».

La note publiée par le NYDFS indique ce qui suit :

« Toute entité autorisée par le DFS à mener une activité commerciale de monnaie virtuelle à New York peut utiliser des tokens sur la liste verte aux finalités admises ».

Toutefois, les entreprises concernées sont tenues de communiquer préalablement au régulateur américain, leur intention de faire usage de ces crypto-actifs.

Le NYDFS se réserve le droit de supprimer ou de limiter l'utilisation desdites devises numériques en tout temps. Il assure également que cette liste sera tenue à jour avec la possibilité de l'étendre ou de la raccourcir.

? À lire également : Qu'est-ce que la BitLicense et pourquoi est-elle si importante pour les exchanges ?

Le NYDFS réceptif aux nouvelles perspectives

Loin de l'aspect rigide que l'on pourrait associer aux normes, les directives du NYDFS jouent la carte de la flexibilité. En réalité, les exchanges autorisés à opérer dans l'État de New York peuvent offrir leurs services pour des cryptomonnaies qui ne figurent pas sur la liste.

Pour cela, ils doivent présenter une « politique de listing ou d'adoption de jetons » personnalisée selon leur modèle économique et leur exposition aux risques. Si elle obtient l'approbation du régulateur, l'entreprise sera alors en mesure de répertorier ou de prendre en charge des cryptos supplémentaires.

? Pour aller plus loin, lisez : Le NYDFS propose de nouvelles directives pour la BitLicense

 

L'État de New York déploie des efforts considérables pour réguler et donc légitimer l'industrie des cryptomonnaies. Cependant, dans de nombreux pays dans le monde, ce sujet reste tabou.

👉 Découvrez aussi : La Banque de France réchauffe de vieux arguments pour tacler le Bitcoin

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mahmud

yes I think !

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Halving Bitcoin (BTC) de 2024 : 5 chiffres clés pour tout comprendre à ce changement

Halving Bitcoin (BTC) de 2024 : 5 chiffres clés pour tout comprendre à ce changement

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

Le Toncoin (TON) atteint un record absolu et dépasse Cardano (ADA) au top 10 des cryptomonnaies les plus capitalisées

Le Toncoin (TON) atteint un record absolu et dépasse Cardano (ADA) au top 10 des cryptomonnaies les plus capitalisées

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024