Un lancement réussi dans Decentraland

Le 30 juin dernier, une trentaine d'avatars étaient réunis dans un auditorium virtuel de Decentraland pour assister, tous ensemble, à la retransmission vidéo du lancement du Falcon 9 et de son équipage.

Surprise ! Ils ont également pu assister à un lancement virtuel dans Decentraland. Une fusée aux couleurs de SpaceX et de la Nasa a littéralement jailli du centre de l'auditorium, avant de s'élever dans le ciel. L'occasion pour les différents avatars présents de signaler leur enthousiasme par des petits sauts expressifs.

Le blogueur  The Block Runner a eu l'occasion d'immortaliser le moment et d'en publier une vidéo sur YouTube.

👉 À lire sur le même sujet : Qu'est-ce que Decentraland (MANA) et comment en avoir ?

 

Decentraland, le paradis virtuel

Lancé le 20 février 2020, Decentraland est un univers virtuel (sur le modèle d'un "Second Life") construit sur la blockchain Ethereum et sa monnaie par défaut est le MANA.

Un token ERC-20 permet, notamment, d'acheter des LAND, c'est-à-dire des terrains de 16 mètres sur 16 mètres, lesquels sont stockés au moyen de smart-contracts. Les utilisateurs peuvent y bâtir ce qu'ils souhaitent, les combiner pour former des LAND plus grands qui peuvent ensuite, être revendus parfois très cher.

Par ailleurs, Decentraland accueille différentes attractions et points d'intérêts comme un centre commercial, le quartier des musées, un casino et le fameux centre de conférence. C'est là, que les utilisateurs de Decentraland ont eu l'occasion de suivre, quelques heures avant le lancement de la fusée, l'avatar de Vitalik Buterin. Le fondateur d'Ethereum y a, en effet, fait une keynote dont le sujet portait sur les communautés virtuelles construites sur sa blockchain.

"Nous pouvons tous regarder le même flux vidéo sur YouTube, Twitch ou sur une autre plateforme, mais le fait d'avoir son propre avatar personnel dans un groupe ajoute un peu plus d'intimité à l'expérience", a déclaré The Block Runner ravi de son expérience.

👉 À lire sur le même sujet : Le monde virtuel de Decentraland (MANA) ouvre ses portes et organise une chasse au trésor

 

Le marché considérable des mondes virtuels

Les plateformes de monde virtuel sur le modèle de Minecraft, Animal Crossing,  Fortnite ou Decentraland ne doivent pas être prises à la légère. Ils ont été identifiés par une étude de BNP-Paribas comme un marché égal au PIB de la Bulgarie soir 66,2 milliards de dollars. La même étude estime que le nombre d'utilisateurs de ces plateformes dans le monde s'élèverait à 2,5 milliards.

"Nous nous attendons à une nette accélération de la croissance de l'économie virtuelle, car les gens consacrent de plus en plus de leur vie professionnelle et personnelle aux plateformes numériques et à la réalité mixte", a déclaré John Egan, PDG de L'Atelier BNP-Paribas à l'origine de l'étude, à l'époque.

👉 À lire sur le même sujet : Jeux vidéo cryptos  : Cryptovoxels dépasse Decentraland en volume de transactions

A propos de l'auteur : Amandine Mangin

twitter-soothsayerdata

Journaliste de formation, j'ai acheté mes premiers satoshis en 2015 et j'ai immédiatement adhéré à l'état d'esprit joyeusement innovant et contestataire des crypto-monnaies. Mon credo : je préfère avoir tort avec les cryptos que raison avec mon PEL.
Tous les articles de Amandine Mangin.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments