Le Bitcoin Gold évite le pire

Dans un communiqué de presse publié le 10 juillet, CryptoDJ, un membre de l'équipe de développement du Bitcoin Gold (BTG), affirme que le réseau a fait l'objet d'une tentative d'attaque des 51 %.

« Nous venons de voir une chaîne d'attaques extrêmement longue de plus de 1300 blocs le 10 juillet 2020, contre le réseau BTG qui est miné depuis le 1er juillet 2020 ».

Par la suite, le compte Twitter du BTG a annoncé que la tentative avait été déjouée avec succès et a invité les membres de la communauté à faire une mise à jour technique.

Bien que l'information n'ait été rendue publique que vendredi dernier, il semble que les membres de l'équipe aient su dès le départ qu'une tentative de prise de contrôle était en cours. En effet, le 2 juillet, les développeurs ont demandé aux exchanges et aux pools de mining de migrer vers la version 0.17.2 de la blockchain.

Ce fait ayant été gardé secret, les malfaiteurs ont continué à exploiter la mauvaise chaîne. Pour ce faire, ils ont loué de la puissance de calcul au pool minier appelé NiceHash, qui avait déjà été montré du doigt lors d'une des précédentes attaques contre BTG. La série d'attaques a duré 10 jours et pendant cette période, plus de 1300 blocs ont été minés.

👉 À lire sur le même sujet : Qu'est-ce qu'une attaque des 51% ou double spending ?

 

La troisième attaque en trois ans

Il semble que l'attaque en question n'ait eu aucun impact négatif sur le prix, bien au contraire. Le cours du BTG a augmenté de plus de 12% après l'annonce, passant de 8,54$ à 9,64$, pour finalement se stabiliser à 8,9$ au moment de la rédaction de ces lignes. La réaction positive du marché pourrait être due en partie à des propos élogieux tenus par Vitalik Buterin, fondateur d'Ethereum.

« Une attaque des 51% sur le BTG a été vaincue grâce à un soft fork qui fournit un point de contrôle et donc interdit explicitement la chaîne d'attaques. Excellente nouvelle. Dans un tel cas, l'attaquant perdrait plusieurs millions de dollars à cause des fuites de données sur les coupures et l'inactivité », a-t-il déclaré sur Twitter.

Cependant, pour certains, cette situation reste préoccupante, car il s'agit de la troisième attaque des 51% contre le BTG depuis sa création en 2017. Lors de la première tentative, le Bitcoin Gold a perdu plus de 18 millions de dollars. De plus, en janvier dernier, Cryptoast a rapporté que le réseau avait subi une attaque qui avait entraîné une perte de 72 000 dollars.

👉 À lire sur le même sujet : Le Bitcoin Gold (BTG) subit à nouveau une série d'attaques des 51%

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments