Pires arguments avancés contre le Bitcoin, épisode 4 : Le “Bitcoin 2”

Pires aguments contre le Bitcoin : Le BItcoin 2

 

Régulièrement, Fauno revient sur un argument moisi et pourtant régulièrement brandi, par ignorance ou malveillance, contre le Bitcoin.
Même si des interrogations légitimes subsistent sur le futur des cryptos, il faut reconnaître que le débat est pollué d’idées reçues. Celles-ci ne tiennent pourtant pas bien longtemps face à la contradiction…

Pour l’épisode 4 nous avons choisi une objection assez étrange : La menace d’un “Bitcoin 2”. 


C’est une de ses principales forces, les bitcoins sont limités en quantité, il ne peut exister qu’en 21 millions d’exemplaires. Pour autant, il n’est pas rare d’entendre que cette finitude est feinte et “qu’ils n’auront qu’à sortir un “Bitcoin 2” à la fin du “1“.

 

Qui est ce “ils” ?

Est-ce Satoshi Nakamoto ? Il est difficile à joindre…

 

 

L’équipe de développement de Bitcoin alors ? Elle n’existe pas en tant que tel: les différents développeurs  travaillant sur les versions de Bitcoin ne font que des propositions qui seront validées, ou non, de manière horizontale par les mineurs: ce sont eux qui décident de “faire tourner” telle ou telle version de Bitcoin.

Mettre tout ce beau monde d’accord, vous vous en doutez, ce n’est pas une mince affaire !

En vérité ce “ils”, cette entité ayant le pouvoir de lancer une seconde mouture de Bitcoin remplaçant automatiquement la première, n’existe pas.

Il n’est pourtant pas interdit d’essayer ! Et si je vous disais que ce  “ils” peut très bien être… vous et moi ? Je change le titre ! 

 

Tuto: Comment sortir le Bitcoin 2 

 

Bitcoin c’est un code, un protocole qui agence différentes technologies et ce code est, bien évidemment, libre d’accès ici ! Copions-le, modifions quelques lignes par acquis de conscience et proposons-le aux mineurs !

Je dois cependant vous prévenir, nous ne sommes pas les premiers à avoir cette l’idée…

D’autres, (beaucoup d’autres) ont essayé et pour l’heure aucune de ces tentatives n’est parvenue à convaincre les mineurs, les spéculateurs ou encore les utilisateurs qui continuent d’envoyer leurs bitcoins… en bitcoin.

Mais à cœur vaillant rien d’impossible ! Continuons notre entreprise et nommons vite notre petite expérience !

 

Bitcoin 2 serait-il un bon nom ?

 

Il y a en réalité très peu que chance que les acteurs de la cryptosphère prennent au sérieux un projet nommé ainsi… il faudra même s’attendre à ce que les principales plateformes d’échange refusent de nous lister, avec un rire moqueur en prime.

Nous aurions tout intérêt, pour camoufler l’entourloupe, à rebaptiser notre crypto en gardant “Bitcoin” comme base mais en y ajoutant un terme issu du champ lexical de la monnaie ou du paiement, “Bitcoin Billet” par exemple…

En attendant de trouver le nom parfait convenons d’une date de sortie, il était question de “fin du 1” …

 

Quand pourrons-nous exécuter notre plan ?

 

Si nous voulons attendre, comme dans la formule, “que le bitcoin 1 soit fini” alors il faudra s’armer de patience et penser à programmer un rappel pour 2140. En effet à raison d’un “halving” tous les 4 ans, c’est-à-dire de la réduction de moitié de la quantité de bitcoins créés à chaque bloc miné, “l’extraction” de la dernière fraction de bitcoin aura lieu vers le milieu du XXIIème siècle.

Voilà qui nous laisse du temps pour peaufiner l’entreprise !

Au-delà de son aspect candide l’objection du “Bitcoin 2” pose en réalité une question plus profonde : Dans quelle mesure le Bitcoin est-il reproductible ?

L’unicité de Bitcoin ne repose pas seulement sur son code et son White Paper mais aussi sur son réseau et son histoire… C’est au-delà de tout la confiance qu’il inspire chez ceux qui l’adoptent. Autant d’éléments difficiles à quantifier et pourtant fondamentaux quand il s’agit d’expliquer ce qu’est Bitcoin. 

Il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins, même si cette idée empêche plus d’une personne de dormir… En outre, ce n’est pas parce qu’un quelconque crypto-actif se revendique du Bitcoin qu’il en aura le succès.

 

Pour profiter d’un véritable « Guide d’autodéfense intellectuelle à l’usage des bitcoiners » nous vous conseillons le livre Bitcoin: La monnaie acéphale, chroniqué ici : https://cryptoast.fr/bitcoin-la-monnaie-acephale-critique-avis/

 



Poster un Commentaire

avatar