La technologie Blockchain en pratique

La Blockchain en pratique, les cas d'utilisation dans la vie réelle

 

Quelles sont les applications concrètes de la blockchain dans la vie de tous les jours ?

Si on gravite dans le milieu des crypto-monnaies, on a déjà tous entendu parler de la blockchain. Même si nous ne sommes pas tous des experts, nous comprenons globalement comment cela fonctionne. Mais en dehors du bitcoin, comment peut-on mettre la technologie blockchain en pratique dans la vie de tous les jours ?
Si vous n’êtes pas affinitaire avec la blockchain, nous vous conseillons notre article pour comprendre ce qu’est la blockchain.

Les possibilités qu’offrent la blockchain sont prometteuses. Elles pourraient s’appliquer à de nombreuses choses du quotidien. Si certaines utilités sont évidentes, d’autres le sont moins. Si certaines amélioreront un petit peu notre confort, d’autres pourraient venir changer radicalement nos modes de vie.

Certains métiers pourraient être bouleversés par la blockchain. Certaines activités illégales pourraient ne plus être réalisables. Enfin, certaines choses qui demandaient des ressources considérables en temps et en argent pourraient se faire quasiment instantanément et pour un coût dérisoire.

Nous allons voir ensemble, à travers cet article, les possibilités qu’offre la technologie blockchain en pratique. Les applications sont nombreuses et nous ne pourront pas parler de tout. Nous allons donc essayer de nous concentrer sur l’essentiel.

 

Assurances

Lorsqu’on signe un contrat d’assurance, on est couvert lors d’un sinistre si nous avons bien respecté toutes les clauses. De la même façon, si on prend une assurance pour que notre avion arrive à l’heure, on pourra toucher des indemnités en cas de retard de celui-ci.

Cependant, dans la plupart des cas, le délai est long pour être indemnisé alors qu’on est en droit de demander un dédommagement :

  • Il faudra remplir des tonnes de papiers
  • Passer des coups de téléphones
  • Envoyer des mails
  • Attendre l’avis d’un expert
  • Passer au tribunal
  • Etc.

C’est là que la technologie blockchain et sa fonctionnalité smart contract intervient. En codant un contrat intelligent (auto-exécutant), le remboursement interviendra automatiquement lorsque les conditions d’un seront remplies.

 

Prenons l’exemple de l’avion et d’un contrat intelligent codé comme suit :

  • Aucune indemnité jusqu’à 1h de retard.
  • 15% du billet remboursé entre 1h et 2h de retard.
  • 25% du billet remboursé entre 2h et 3h.
  • 50% du billet remboursé au delà de 3h.
  • 100% en cas d’annulation.

Une personne indépendante inscrira l’heure de départ de l’avion et une ces options s’exécutera automatiquement et vous créditera immédiatement de la somme qui vous est due.

 

Exemple avec 3 cas

Si votre avion a les 3 retards suivants :

    • 1h30 de retard : vous serez remboursé de 15%.
    • 55 minutes de retard : vous ne toucherez aucune indemnité.
    • 4h de retard : vous serez remboursé à hauteur de 50%.

 

Prenons l’exemple de la maison :

      • Votre assurance vous rembourse 80% de la valeur estimée de votre mobilier au moment de la signature de votre contrat avec une dégressivité de 5% par an.
      • Vos objets électroniques seront quant à eux remboursés à 75% avec une dégressivité de 10% par an.
      • Votre maison sera remboursée à 100% + 3% de progressivité par an.

Si un incendie se déclare et dégrade votre maison, en fonction de la date du sinistre, vous serez crédité automatiquement de la somme qui vous est due.

 

Exemple d’un incendie après 5 ans

Si un incendie se déroule après 5 ans, vous toucherez :

      • 80 – 5 * 5 = 55% de la valeur de votre mobilier.
      • 75 – 5 * 10 = 25% de la valeur de vos objets électroniques.
      • 100 + 5 * 3 = 115% de la valeur de votre maison.

Pour que cela fonctionne correctement, il faudra toutefois que cela se fasse au niveau d’un organisme étatique ou supra-national. Il faut que la personne en charge de valider un état de fait soit indépendante. Il est difficilement envisageable que ce soit la compagnie aérienne qui entre par elle-même le délai de retard de l’avion par exemple.

 

Dans le domaine médical

De nombreuses applications concrètes dans le domaine médical peuvent exister et améliorer le système actuel :

 

Don d’organe :

Lorsqu’on désire obtenir une greffe d’organe, on est placé sur une liste. Malheureusement, avec beaucoup d’argent et des bons contacts, il est possible de dépasser les gens dans la liste et d’obtenir plus rapidement un don d’organe qu’une autre personne.

En inscrivant la position de chacun dans la blockchain, il sera alors impossible de falsifier cette liste. Chacun devra donc attendre son tour, qu’il soit pauvre ou puissant.

 

Traçabilité des antécédents médicaux :

Dans certains cas, les gens ne gardent pas de traces de leurs antécédents médicaux et peuvent ne plus se souvenir des soucis de santé qu’ils ont eu par le passé. Avec la blockchain, il sera possible d’inscrire les antécédents de chacun, la date à laquelle ils ont été traités, les médicaments qu’ils ont pris, la durée de leur convalescence, etc.

Même si cela est déjà à peu près le cas dans les pays développés, il se peut qu’une erreur informatique ou un bug dans notre système de gestion actuel rende l’accès à ces informations impossible.

 

Informations personnelles :

En cas d’accident grave, il se peut que vous ayez besoin d’un transfusion sanguine. Certaines fois, le besoin est tellement urgent qu’il n’y a pas de temps pour analyser votre groupe sanguin. En cherchant dans la blockchain, on pourra retrouver ces informations très rapidement.

De même qu’en cas d’accident mortel, vous avez peut-être fait le souhait de donner vos organes. En regardant dans le registre de la blockchain, on pourra vérifier si vous êtes oui ou non donneur. Cela pourra éviter un long temps de négociation avec la famille qui empêchera peut-être de sauver une autre vie.

 

Actes notariés

Un notaire coûte cher et les procédures sont parfois chronophages. Inscrire tous les achats, ventes, constructions, cessions, etc. dans un registre permettra de savoir avec précision quelle personne à acheté à telle personne tel bien, à telle date, en utilisant tel moyen de paiement, etc.

Encore une fois, la blockchain rendra le processus infalsifiable et permettra à chacun de jouir pleinement d’un bien qui lui appartient.

Découvrez d’autres utilités de la blockchain dans le domaine immobilier.

 

Comptabilité automatique

Certains projets comme le Request Network (REQ) ont pour ambition de révolutionner le monde de la comptabilité et rendant le processus beaucoup plus rapide et efficace. Il est possible que la blockchain vienne bouleverser le métier de comptable dans les prochaines années.

Voici ce que la blockchain permettra de simplifier d’un point de vue comptable :

        • Comptabilité en temps réel. Dès qu’une opération est inscrite dans le registre, elle est immédiatement ajoutée aux comptes.
        • Automatisation des paiements, gestion de la TVA, des impôts, etc.
        • Revalorisation des postes : moins de saisie, plus de contrôles !
        • Automatisation des taux de changes en les prenant à l’instant T lors de l’inscription de l’opération dans le registre.
        • etc.

Les possibilités sont énormes et peuvent s’appliquer à bien d’autres domaines financiers.

 

Traçabilité des paiements

Le bitcoin souffre d’une réputation sulfureuse. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit d’un moyen de paiement pour effectuer des opérations illégales sur Internet. Cela est en réalité bien loin d’être le cas.

Chaque transaction est inscrite dans un registre, un grand livre de comptabilité ouvert. Il s’agit de la blockchain. Et une fois qu’une transaction est inscrite dans la blockchain, il est impossible de la modifier, de l’altérer ou de la supprimer. Le Bitcoin n’est pas une monnaie anonyme, il s’agit d’une monnaie pseudonyme. La différence est importante et doit être soulignée. Il est tout à fait possible, après enquête, de trouver l’identité d’une personne se cachant derrière un pseudo.

La traçabilité des paiements permet de :

        • Identifier les informations d’une transaction de manière irréfutable (parties prenantes, montant, date…)
        • Retrouver l’auteur d’activités illégales en étudiant ses transactions.

En outre, pour les pays pauvres où la plupart des gens ne sont pas bancarisés, les crypto-monnaies permettent aux individus de recevoir de l’argent à travers la blockchain. C’est une façon pour ces personnes d’avoir accès à un compte privé.

 

Sécurité informatique

Depuis les débuts de l’informatique, on entend régulièrement que tel ou tel site a été victime d’une cyber-attaque. Cela arrive car à l’heure actuelle les serveurs sont hébergés dans un endroit physique bien défini et accessible via une adresse IP. Même si les systèmes de protections sont de plus en plus sophistiqués, ils ne sont pas infaillibles.

Le blockchain pourrait empêcher ces attaques informatiques. D’ailleurs, le Bitcoin n’a jamais été piraté depuis sa création. Il y a eu certes de nombreux scandales concernant des bitcoins dérobés, mais cela était dû aux utilisateurs ou aux exchanges.

Pour réussir à hacker le système, il faudrait en théorie prendre le contrôle d’au moins 51% des ordinateurs qui détiennent la blockchain sur leur disque dur pour pouvoir tenter une modification de celle-ci. C’est ce qu’on appelle une attaque des 51%. En théorie, cela reste du domaine du possible, mais est très hautement improbable. Cela coûterait énormément de puissance informatique, de temps et d’argent. Un piratage d’une telle envergure entraînerait un écroulement du prix du Bitcoin. Les pirates n’auraient alors rien gagné.

Vitalik Buterin, le fondateur d’Ethereum (ETH), propose quant à lui de créer un système dans lequel il faudrait avoir accès à 99% des ordinateurs pour pouvoir hacker un système. Si un tel système voit le jour, il deviendrait alors quasiment impossible de pirater un tel système.

 

Conclusion sur la technologie blockchain en pratique

Nous venons de voir ensemble comment la technologie blockchain pouvait être appliquée dans la vie réelle. Il existe bien d’autres applications possibles pour cette technologie, elles pourront peut-être faire l’objet d’un nouvel article.

Nous espérons que cet article vous a plu. Comme nous l’avons vu, le Bitcoin n’est pas seulement des lignes de codes sur lesquelles s’appuie une monnaie virtuelle. Et les applications de la blockchain dans la vie réelle sont nombreuses. Celles-ci pourraient considérablement changer notre vie et notre mode de fonctionnement. Nous sommes peut-être à l’aube d’une révolution comparable à celle d’internet en son temps. L’avenir nous le dira 🙂

 

N’hésitez pas à vous rendre sur notre page Foire Aux Questions pour découvrir d’autres articles de questions/réponses sur le monde des cryptomonnaies et de la blockchain 🙂



Cet article vous a aidé ❤ ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en attribuant une note sur 5 ou en nous laissant un commentaire 🙂

Avis des lecteurs
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

 


Vous avez aimé ce tutoriel ❤ ? Alors vous aimerez également :

Tutoriel CoinbaseTutoriel BinanceTutoriel Bitmex


Poster un Commentaire

avatar