Retour sur l’histoire de Coinbase : de startup à incontournable de la crypto-sphère

Fondée en 2012 en Californie, Coinbase est à l’origine une plateforme proposant l’achat de Bitcoin (BTC). Rapidement, la startup se distingue de ses concurrents par sa simplicité d’utilisation et son accessibilité aux débutants et devient ainsi l’exchange le plus fréquenté au monde, avant de se faire détrôner par Binance.

Au fil des années, constatant la demande grandissante des investisseurs institutionnels pour les cryptomonnaies, Coinbase a su prendre les devants sur la concurrence et se positionner comme l’intermédiaire « tout-en-un » privilégié. La société a fait l’acquisition d’une quinzaine de startups et entreprises dans le but de diversifier ses services et de s’ouvrir à cette nouvelle clientèle. Ses outils ont également été adaptés et optimisés, à l’image de la plateforme de trading Coinbase Pro, dédiée aux traders professionnels ou à forts volumes.

Une volonté de se positionner comme le leader auprès des institutionnels

En mai 2018, de PDG de l'entreprise Brian Armstrong lançait l’offre Coinbase Custody, dédiée à ses clients possédant un très gros portefeuille de plus de 10 millions de dollars en cryptomonnaies. Cette solution de coffre-fort ultra sécurisé permettait de répondre à leur principale préoccupation ; le risque d’attaque sur les monnaies numériques.

Pour accélérer le développement des services et produits dédiés à cette nouvelle clientèle, Coinbase nomme en avril 2020 un spécialiste des services financiers à la tête de son pôle dédié aux investisseurs institutionnels, Brett Tejpal. Son expérience lui permet notamment de faire la passerelle entre la finance traditionnelle et l’économie des cryptomonnaies. Quelques mois plus tard, il participe à l’obtention d’un compte client dans la banque multinationale JPMorgan Chase, donnant davantage de crédit à Coinbase auprès des gros fonds d’investissement.

Par le rachat en mai 2020 du prime broker Tagomi, une plateforme de trading dédiée aux institutionnels et aux professionnels, Coinbase a renforcé ses positions en récupérant une clientèle de traders avancés et de hedge funds déjà solide.

Aujourd’hui, le « Coinbase prime broker » est un outil tout-en-un à disposition des clients institutionnels comprenant la garde ultra-sécurisée de leurs crypto-monnaies, l’exécution de transactions volumineuses, le prêt, l’assurance et l’accès à une variété de données statistiques sur leurs portefeuilles.

Une position déjà reconnue et qui continue de s’affirmer

Dans un rapport dédié à ses clients majeurs et publié en fin d’année 2020, Coinbase nous en apprend un peu plus sur la nature de ces gros investisseurs et le volume qu’ils représentent.

Coinbase explique avoir plus de 90 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Parmi ceux-ci, plus de la moitié serait détenue sur sa plateforme Coinbase Custody et appartiendrait donc à ces fameux investisseurs institutionnels. Selon le rapport, ce volume important se justifie par « la sophistication des produits » et « la confiance construite sur les dernières années » avec les clients.

En comparaison, Brett Tejpal explique qu’« en 2016-2018, la plupart du marché institutionnel était composé majoritairement de société d’investissement ou d’entreprise investissant en capital-risque (1ère catégorie de clients institutionnels) », mais que leur clientèle a évolué et « inclut à présent des investissements plus conventionnels tels que les dotations universitaires, les compagnies publiques ou des fonds d’investissement macro (2nde catégorie) ».

Selon leur rapport, une 3ème catégorie de client semble porter un intérêt grandissant au marché des crypto-monnaies. Ces « introducing-brokers » sont des entreprises fintechs, des banques, des gestionnaires d’actifs ou encore des courtiers, séduits par l’offre premium proposée par Coinbase.

Des exemples forts : les achats de MicroStrategy et de Tesla

En 2020, Coinbase a réalisé un gros coup en annonçant avoir facilité l’un des plus gros achats institutionnels de Bitcoin pour le compte de la société MicroStrategy. Selon l’annonce, l’entreprise américaine aurait fait l’acquisition de plus de 785 millions de dollars de Bitcoin au total.

L’entreprise américaine justifie le choix de Coinbase pour la qualité de son service et les nombreux outils à disposition. À titre d’exemple, l’exchange a développé un système de routage intelligent des ordres permettant d’éviter qu’un investissement aussi volumineux n’influence trop fortement le cours. L’énorme acquisition de l’entreprise américaine a ainsi été divisée en une série de petits achats sur une période de temps plus longue.

Fort de cette réussite, Brian Armstrong a affirmé sa volonté d’accompagner d’avantages d’entreprises à investir dans les cryptomonnaies. Plus récemment, c’est la fameuse société automobile Tesla qui a décidé de faire confiance à Coinbase pour son achat massif de Bitcoin. En février 2021, Tesla a annoncé avoir investi 1,5 milliard de dollars en Bitcoin, un montant record pour une seule et même entreprise. Malgré l’utilisation du procédé de routage des ordres, cette annonce a eu l’effet d’un tsunami : couplée à l’énorme popularité d’Elon Musk sur les réseaux, elle a entraîné une hausse monumentale du cours du BTC en un court instant.

Pour finir, plusieurs sources dont le média The Block avancent que Coinbase compterait plus de 5 clients parmi le top 500 entreprises les plus riches du monde. De quoi justifier sa position de leader auprès des institutionnels…

Coinbase : l’introduction en bourse la plus attendue de 2021

C’est une grande première pour l’écosystème des cryptomonnaies. Sous l’identifiant COIN, la société californienne Coinbase est en passe de devenir le premier exchange du domaine des cryptomonnaies à être coté en bourse. Avec la croissance exponentielle du prix du Bitcoin et du nombre de ses adeptes, nul doute que cet évènement va faire du bruit dans les prochaines semaines. À travers le formulaire d’introduction S-1 publié ce 25 février par Coinbase, les contours de l’introduction en bourse la plus attendue de 2021 se précisent un peu plus.

Coinbase, les détails d’une cotation historique

Dans ce dossier d’introduction, Brian Armstrong rassure le régulateur américain sur la bonne santé financière de l’entreprise californienne, et les chiffres sont plutôt convaincants :

Sur l’année 2020, la société affiche ainsi 322 millions de dollars de bénéfice, environ 43 millions d’utilisateurs, dont 2,8 millions actifs plus d’une fois par mois, plus de 1 milliard de dollars de liquidités et une valeur totale des actifs sous gestion qui s’élève à 90 milliards de dollars (soit une progression de quasiment +450% en seulement 1 an).

Après une première vente aux enchères sur le marché privé du NASDAQ, l’action Coinbase s’est négociée autour des 360 dollars le titre. Basée sur ce prix, la capitalisation totale (= prix de l’action x nombres d’actions en circulation) est estimée à presque 100 milliards de dollars.

Avec une telle valorisation, Coinbase viendrait immédiatement se situer à la 29ème place du classement des entreprises du NASDAQ, devançant notamment Booking, Activision, ou encore eBay. En comparaison, cette capitalisation estimée équivaut à trois fois celle de l’action Crédit Agricole, deux fois celle de BNP Paribas ou encore deux fois celle de Peugeot.

Pour son entrée en bourse (à l’instar de Spotify), Coinbase a délaissé la méthode traditionnelle (IPO) pour une cotation directe. Aucune nouvelle action ne sera vendue et seuls les actionnaires actuels pourront vendre celles qu’ils possèdent. Cela permettra d’éviter que la valeur de leurs titres ne soit dépréciée avec l’arrivée des nouveaux investisseurs.

De ce fait, c’est le principe de l’offre et de la demande qui régulera le prix de l’action COIN et sa valorisation réelle ne sera donc révélée qu’à l’issue de son introduction au NASDAQ.

L’avenir de Coinbase : quels sont les risques ?

Dans le dossier déposé à la SEC, Coinbase évoque également les risques qui pourraient impacter son avenir et sa stabilité dans un marché extrêmement évolutif et volatil.

Son PDG y aborde notamment le récent développement des exchanges décentralisés (DEX). Les volumes d’échanges réalisés sur ces plateformes dépassent fréquemment ceux de leurs concurrents centralisés (CEX) dont fait partie Coinbase. Brian Armstrong a conscience que sa société est « en concurrence avec un nombre croissant de plateformes décentralisées » et que sa pérennité pourrait être impactée s’il « ne rivalise pas efficacement avec celles-ci ».

À cet exercice, c’est de la concurrence que Coinbase devrait s’inspirer. Avec la récente explosion de sa propre Smart Chain éponyme, la plateforme Binance est un exemple d’adaptation et de renouvellement dans cet environnement en constante évolution.

Dans ce dossier d’introduction, on apprend également que Coinbase possède une partie de sa trésorerie en cryptomonnaies : 230 millions de dollars en Bitcoin et 50 millions de dollars en Ether (ETH). De ce fait, l’extrême volatilité du marché pourrait directement impacter la valeur de l’action Coinbase et probablement refroidir plus d’un investisseur.

Son PDG Brian Armstrong en est conscient : « toutes les sources de revenus [de Coinbase] dépendent des actifs de cryptomonnaies et de l’économie des cryptomonnaies en général » et de ce fait, les « résultats auront des fluctuations importantes en raison de la nature hautement volatile des cryptomonnaies ».

Cependant, il souhaite rassurer ses futurs investisseurs : « Cela ne nous effraie pas, car nous avons toujours eu une perspective à long terme concernant l'adoption des cryptomonnaies ». Il a également affirmé qu’à l’avenir, Coinbase envisage de diversifier son activité avec d’autres produits et services.

En somme, il est évident que l’avenir de Coinbase est étroitement lié à celui du Bitcoin. Ils devront faire face aux mêmes obstacles sur leur route vers la réussite ; les incertitudes autour de Satoshi Nakamoto, les farouches détracteurs de la monnaie numérique, mais surtout les futures régulations qu'attend l'industrie. On espère en tout cas qu'avec cette introduction en bourse, Coinbase ouvrira au monde entier la porte au monde des cryptomonnaies.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments