Interdiction de vendre des stablecoins, effets de levier supprimés… Les plateformes d’échange bridées par le régulateur canadien

On observe depuis quelques mois un durcissement des conditions d’opération des plateformes d’échange de cryptomonnaies dans le monde. Et le Canada n’est pas en reste, puisque le régulateur local vient de donner un coup de frein à l’écosystème, avec de nouvelles règles strictes. Que leur impose-t-on désormais ?

Interdiction de vendre des stablecoins, effets de levier supprimés… Les plateformes d’échange bridées par le régulateur canadien

Le régulateur canadien établit de nouvelles règles pour les plateformes d’échange

L’annonce est tombée il y a quelques jours : les Canadian Securities Administrators, ou CSA, ont décidé d’ « améliorer » ce qui est attendu des plateformes d’échange de cryptomonnaies canadiennes. Le régulateur indique qu’il souhaite mieux protéger les consommateurs, en imposant aux exchanges de nouvelles règles particulièrement strictes.

« Les récentes insolvabilités concernant plusieurs plateformes de trading d’actifs crypto ont montré les risques énormes associés au trading de crypto-actifs, en particulier lorsque cela a lieu sur une plateforme non enregistrée basée en dehors du Canada. »

D’où une première exigence : les plateformes d’échange disposent désormais de moins d’un mois pour s’enregistrer, afin de continuer à proposer leurs services sur le territoire canadien. Elles devront par ailleurs stopper certains services, le temps que le régulateur examine leur dossier.

Elles ne pourront donc plus proposer de services crédit, des effets de levier, ou du trading sur marge. Par ailleurs, la détention et la vente de stablecoins sont également interdites, à moins d’obtenir le consentement préalable du CSA. C’est ce dernier point en particulier qui pourrait créer des difficultés pour les entreprises, les stablecoins étant souvent considérés comme l’épine dorsale des échanges de cryptomonnaies.

👉 Découvrez notre guide – Sur quelles plateformes trader des contrats à terme de cryptomonnaies ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Des plateformes coupées du marché canadien ?

Les plateformes qui ne se soumettront pas à ces exigences d’ici au 23 mars se verront coupées du marché canadien :

« Si [une plateforme d’échange] ne peut pas ou ne souhaite pas fournir ces engagements améliorés en amont de son enregistrement, le CSA prendra des mesures pour débarquer les utilisateurs et imposer des restrictions qui empêcheront les utilisateurs canadiens d’accéder à ses produits et services. »

En conclusion, le régulateur canadien invite les utilisateurs à la prudence, jugeant que les échanges de cryptomonnaies présentent « des niveaux élevés de risque », et qu’ils « pourraient ne pas être adaptés pour beaucoup d’investisseurs, dont les particuliers ».

L’écosystème crypto du Canada est déjà sous le feu de règles particulièrement strictes ces derniers mois. À l’été dernier, on apprenait que certaines cryptomonnaies disposaient désormais d’une limite d’achat de 30 000 dollars. Et les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) avaient déjà interdit les contrats à terme et le trading sur marge en décembre dernier.

Ces nouvelles règles sont donc dans la droite lignée de ce que le pays a imposé ces derniers mois. Le Canada devient un des pays les plus stricts en ce qui concerne les cryptomonnaies, en miroir de son voisin américain, qui a lui aussi progressivement serré la vis ces derniers mois.

? Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Source : Ontario Securities Commission, communiqué

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jonathan Saint-Onge

En résumé : utiliser des plateformes décentralisée et ne payer plus d'impôts. C'est le message clair et nette de notre gouvernement.

sainton wensley

bonjour

titeuff

Bonjour, Etes vous vraiment sûr de votre affirmation "la détention et la vente de stablecoins sont également interdites" (au Canada) ? D'après plusieurs autres sources concordantes, le régulateur Canadien s'attaque et interdit les stabelcoins algorithmique, et non les stabelcoins en général. Or les conséquences ne sont pas du tout les mêmes si tous les stabelcoins sont interdit.

Martin

J'ai la meme information que toi, juste les algorithnique

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?