Inflation en France : plus fort ralentissement depuis 2 ans, mais l’alimentaire va continuer d’augmenter

L’inflation affiche un ralentissement net pour le mois de janvier 2024, avec des prix à la consommation qui ont augmenté de 3,1 % en moyenne sur un an. Mais la situation de l’alimentaire est encore tendue, alors que les négociations entre industriels et distributeurs viennent de s’achever. Quelles seront les tendances de l’année ?

Inflation en France : plus fort ralentissement depuis 2 ans, mais l’alimentaire va continuer d’augmenter

L’inflation ralentit en janvier 2024

3,1 % sur un an : c’est la progression de l’inflation sur un an en janvier 2024, selon les données provisoires publiées par l’Insee. C’est un net ralentissement par rapport à décembre, où l’inflation affichait +3.7 %. Cela est dû au ralentissement sur un an des prix de plusieurs secteurs : l’énergie, l’alimentation et les produits manufacturés. À l’inverse, le tabac et les services ont augmenté en prix :

« Les prix du tabac seraient en forte hausse, tandis que ceux de l’alimentation, des services et de l’énergie augmenteraient légèrement sur un mois. »

👉 Retrouvez notre dossier – Pouvoir d’achat et cryptomonnaies : peuvent-elles aider à se protéger de l’inflation ?

Pour comparaison, le taux d’inflation atteignait en janvier 2023 +6 %. L’alimentaire était particulièrement sous tension, avec +13,3 % (contre +5,7 % actuellement). Il faut aussi noter le très net ralentissement de la hausse des produits manufacturés (+0,7 % en janvier).

évolution prix consommation inflation

Évolutions de l’indice des prix à la consommation depuis 2017

 

Pour rappel, le ministère des Finances comme la Banque de France comptent sur une inflation ramenée sous les 3% au premier trimestre 2024. Un chiffre qu’a confirmé Bruno Le Maire hier, avant la publication des chiffres de l’Insee.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

L’alimentation et l’électricité vont continuer à augmenter

Pour autant, le secteur de l’alimentaire cristallise les difficultés, alors que les négociations entre industriels et distributeurs viennent de s’achever. Tendues, elles ont permis de diminuer les prix de certains produits, dont le café, les pâtes, la charcuterie ou les produits d’hygiène. Mais dans l’ensemble, les prix vont continuer d’augmenter, selon le PDG de Système U :

« On a accepté cette hausse, c’est la loi […] il y aura une répercussion. »

👉 Dans l’actualité également – Les cryptomonnaies pourraient être un « antidote à l’inflation », selon le PDG de Coinbase Brian Armstrong

Bien que les prix de l’énergie aient baissé, il faudra aussi s’attendre à une augmentation nette ce mois : les tarifs d’électricité repartent en effet à la hausse au 1er février. Il faudra compter sur une augmentation de 8,6 et 9,8 %, due à l’arrêt progressif du « bouclier tarifaire » mis en place ces dernières années.

Si la moyenne annuelle de l’inflation n’atteint donc plus les pics connus en 2022 et 2023, elle reste donc une préoccupation marquée pour bon nombre de Français.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Insee, Ouest-France

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Selon Edward Snowden, des gouvernements détiendraient déjà secrètement du Bitcoin (BTC)

Selon Edward Snowden, des gouvernements détiendraient déjà secrètement du Bitcoin (BTC)

Salvador : Nayib Bukele confirme que le pays ne vendra pas ses bitcoins (BTC)

Salvador : Nayib Bukele confirme que le pays ne vendra pas ses bitcoins (BTC)

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus