Inde : une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) prévue, mais pas de cryptomonnaie

L’Inde s’est distinguée ces dernières années par un positionnement plutôt hostile en ce qui concerne les cryptomonnaies. Le ministre des Finances confirme cette semaine que sa monnaie numérique de banque centrale (MNBC) reposera sur la technologie des registres distribués, mais que l’émission d’un crypto-actif n’est pas envisagée.

Inde : une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) prévue, mais pas de cryptomonnaie

L’Inde confirme son positionnement en matière de cryptomonnaie

Le ministre des Finances d’Inde a été interrogé sur l’émission d’une MNBC, ou d’une éventuelle cryptomonnaie, à l’occasion d’une réunion du Parlement qui a eu lieu mardi. Il a confirmé que le gouvernement ne souhaitait pas proposer de crypto-actif régulé par la Banque de réserve d’Inde (RBI).

Le ministre d’État Pankaj Chaudhary a par ailleurs expliqué qu’ « actuellement, les cryptomonnaies ne sont pas régulées en Inde ». Le pays a plusieurs fois évoqué une réglementation stricte, mais pour l’instant il n’est pas parvenu à légiférer. Dans l’ensemble, le gouvernement est hostile au secteur, ayant évoqué plusieurs fois une interdiction du trading de crypto-actifs.

👉 Pour aller plus loin – Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) : c’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon

Oui à une MNBC, non à une cryptomonnaie

Le projet de monnaie numérique de banque centrale de l’Inde est cependant en cours de développement, et il reposera sur la blockchain. En février dernier, le ministre des Finances l’a confirmé, expliquant :

« Il est proposé d’introduire la roupie numérique, qui utilise la blockchain et d’autres technologies, elle sera émise par la Banque de réserve d’Inde à partir de 2022-2023. »

On sait encore peu de choses sur cette MNBC, ni sur les technologies sur lesquelles elle reposera. Plusieurs scénarios sont envisagés : la banque centrale pourrait servir d’intermédiaire exclusif, en gardant le contrôle total sur les échanges de monnaie numérique. À l’inverse, elle pourrait déléguer l’intégralité ou une partie des opérations aux banques locales.

Ce qui semble certain, c’est que la banque centrale ne souhaite pas se baser sur le modèle des crypto-actifs publics. C’est confirmé indirectement par le positionnement du gouvernement d’Inde en ce qui concerne l’émission d’une cryptomonnaie. Pankaj Chaudhary a ainsi expliqué :

« La RBI n’émet pas de cryptomonnaie. Le papier-monnaie traditionnel a cours légal, et est émis par la RBI. […] Une version numérique […] est appelée monnaie numérique de banque centrale. »

Cette distinction est bien sûr importante en termes de communication. Le gouvernement ne peut pas montrer d’un côté une grande méfiance au sujet des crypto-actifs, et de l’autre ouvrir la porte à une cryptomonnaie gouvernementale.

C’est donc bel et bien la roupie numérique qui sera mise en avant, comme l’a confirmé le Premier ministre indien Narendra Modi :

« La roupie numérique va révolutionner le secteur de la FinTech en créant de nouvelles opportunités et en réduisant la charge en ce qui concerne le traitement, l’impression et la logistique des espèces. »

👉 À lire également –Le compte Twitter du Premier ministre indien se fait hacker – Il promeut une arnaque en Bitcoin (BTC)

Sources : Inc42, Economic Times

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi la difficulté de minage de Bitcoin (BTC) vient-elle d'atteindre un nouveau record ?

Pourquoi la difficulté de minage de Bitcoin (BTC) vient-elle d'atteindre un nouveau record ?

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023