Impôts, prêts immobilier, transports... Que va changer le budget 2024 de l’État pour les particuliers ?

Le gouvernement Macron a présenté hier son budget 2024, qui met l’accent sur le pouvoir d’achat des Français et la transition écologique. Quels sont les changements annoncés et comment vont-ils impacter le quotidien des particuliers ?

Impôts, prêts immobilier, transports... Que va changer le budget 2024 de l’État pour les particuliers ?

25 milliards d’euros pour lutter contre l’inflation

En premier lieu, le gouvernement a annoncé des mesures pour améliorer le pouvoir d’achat des Français, face à une inflation qui tarde à baisser. Les prestations sociales seront notamment indexées sur l’inflation, ainsi que le barème de l’impôt sur le revenu. Les retraites seront également affectées : elles seront revalorisées de 5.2% à partir du 1er janvier prochain.

Au-delà du budget, le gouvernement a également présenté au Conseil des ministres le projet de loi visant à avancer les négociations entre les distributeurs et les industriels, sources de tension depuis cet été.

👉 Découvrez aussi – Pouvoir d’achat et cryptomonnaies : peuvent-elles aider à se protéger de l’inflation ?

Des aides pour le logement et l’accès aux prêts immobiliers

Le gouvernement a aussi alloué une partie du Budget à soutenir le secteur immobilier, ralenti depuis de nombreux mois. Le programme MaPrimeRénov', qui existe déjà, devrait être élargi dans l’objectif de proposer 200 000 rénovations en 2024. Par ailleurs, le prêt à taux zéro est maintenu par l’État, pour les revenus les plus modestes. Il faut cependant noter que les dispositifs de chauffage fonctionnant avec des énergies fossiles sont désormais exclus du dispositif.

Par ailleurs, le gouvernement propose d’exonérer de taxe foncière les logements les plus anciens sur « une longue durée », afin que ceux-ci puissent effectuer des travaux de réhabilitation. Le point noir de ce volet concernant les logements, ce sont cependant les énergies. Le gouvernement confirme en effet que les tarifs d’électricité augmenteront à nouveau en février prochain, de 10% maximum.

👉 A lire sur le même sujet – Pouvoir d’achat : il manque 588 euros par mois aux Français pour vivre dans le confort

RealT : investissez dans l'immobilier dès 50 $
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Taxe autoroute et hausse éventuelle des frais de péages

Plusieurs mesures sont prévues pour favoriser la transition écologique : le gouvernement prévoit un budget de 40 milliards de dollars à cet effet. Une des mesures les plus observées cependant, c’est la « taxe autoroute », qui vise à taxer davantage les prestataires de services. Certains d’entre eux – dont Vinci – ont déjà affirmé que cela allait les forcer à augmenter le prix des péages… Mais le ministre de l’Économie Bruno Le Maire affirme que ce ne sera pas le cas, et que cette répercussion sera interdite.

Au-delà des autoroutes, les aéroports seront également davantage taxés. Bonne nouvelle pour les consommateurs, l’application d’une taxe sur les billets d’avion, envisagée un temps, a été abandonnée. Du côté des voitures les plus polluantes, les malus seront cependant relevés, et le bonus écologique lié aux voitures électriques sera aussi revu. Le gouvernement a également confirmé que l’indemnité carburant de 100 euros sera destinée aux particuliers aux revenus modestes utilisant leur véhicule pour aller travailler.

Santé : lutter contre la fraude et les pénuries de médicaments

Du côté de la santé, le gouvernement avait déjà fait de la lutte contre la fraude aux prestations sociales une priorité. Il y aura donc plus de contrôle des arrêts maladie. Du côté des médicaments, la lutte contre les pénuries passera par des délivrances de médicaments à l’unité, afin de mieux gérer les stocks.

Le déficit de la Sécu, estimé à 11.2 milliards d’euros pour l’année prochaine, est également un point focal du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Le covoiturage sanitaire sera ainsi encouragé. Du côté des prestations, la loi prévoit de limiter à trois jours la durée des arrêts maladie pris par téléconsultation (à l’exception des médecins traitants).

Recours au 49.3 pour le budget 2024 ?

Le budget 2024 sera examiné par l’Assemblée nationale en octobre prochain. D’ores et déjà, le Conseil des ministres a approuvé un éventuel recours au 49.3. Il est donc probable que le gouvernement fasse passer en force ces mesures. Le projet de loi sur le financement de la sécurité sociale sera également examiné le mois prochain.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Source : Budget.gouv.fr

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Halving Bitcoin : les plateformes d'échange seront à cours de BTC dans 9 mois, selon Bybit

Halving Bitcoin : les plateformes d'échange seront à cours de BTC dans 9 mois, selon Bybit