Covid-19 et registre distribué

Des hôpitaux publics au Royaume-Uni surveillent le stockage des vaccins contre le coronavirus avec une technologie basée sur des registres distribués. La solution a été développée par la société Everyware en collaboration avec Hedera Hashgraph (HBAR).

Les vaccins contre le coronavirus doivent être gardés à certaines températures pour conserver leur efficacité. Celui de Pfizer doit être conservé entre -80 et -60 degrés pendant dix jours sans être ouvert et entre 2 et 8 degrés pendant au maximum cinq jours dans les centres de vaccination.

La solution proposée par Everyware permet aux hôpitaux de surveiller et de suivre la température des salles et équipements de stockage. De plus, les informations peuvent être partagées avec d’autres parties de la chaîne de distribution des vaccins. Cette technologie est déjà utilisée pour certains médicaments, ainsi que pour le sang et le plasma, qui nécessitent des températures de stockage spécifiques.

Les premiers établissements à adopter cette technologie sont les hôpitaux de Stratford Upon Avon et de Warwick. Un déploiement plus large est prévu à mesure que la distribution des vaccins progresse.

👉 À lire sur le même thème : Un hôpital à Chypre utilise VeChain (VET) pour suivre les vaccinations du Covid-19

Maintenir la confiance

Mance Harmon, fondateur de Hedera, a expliqué comment le réseau HBAR propose une solution distribuée et sécurisée efficace pour surveiller des chaines d’approvisionnement et des produits pharmaceutiques :

« Hedera rend pratique et rentable pour les organisations de bénéficier de la transparence des registres distribués. Nous sommes très heureux de contribuer à apporter cette intégrité et cette confiance dans le travail important qu’Everyware effectue avec les hôpitaux du NHS ».

Ainsi, il est essentiel de surveiller la température constante des équipements de réfrigération pour maintenir la confiance dans les résultats et pouvoir les partager facilement tout au long de la chaîne d’approvisionnement des vaccins.

Tom Screen, directeur technique de Everyware, a déclaré :

« Nous nous assurons que les données sont exactes à la source, puis nous pouvons vérifier qu’elles n’ont jamais été modifiées, qu’elles n’ont jamais été altérées ».

En février 2020, Google avait rejoint la gouvernance du réseau Hedera Hashgraph (HBAR). Des entreprises telles que IBM et Deutsche Telekom font également partie du conseil d’administration.

👉 Lisez notre dossier pour en savoir plus sur ce qu'est le Hedera Hashgraph.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments