Google investit 300 millions de dollars dans une entreprise précédemment financée par Sam Bankman-Fried

Le géant Google a investi 300 millions de dollars dans la jeune startup Anthropic via sa branche Google Cloud en échange de 10 % des parts de l'entreprise. Évoluant dans le secteur de l'intelligence artificielle, Anthropic avait été financée à hauteur de plus de 500 millions de dollars par Sam Bankman-Fried et une partie de son entourage l'année dernière.

Google investit 300 millions de dollars dans une entreprise précédemment financée par Sam Bankman-Fried

Google investit massivement dans l'intelligence artificielle

Via sa filiale de cloud computing Google Cloud, le géant Google a investi environ 300 millions de dollars pour soutenir la startup Anthropic, qui évolue dans le secteur de la recherche sur l'intelligence artificielle. Dans le même temps, Anthropic adopte les services de Google Cloud en tant que fournisseur de cloud privilégié afin de se doter d'une plus grande puissance de calcul.

Selon le communiqué, cela devrait permettre à la startup de continuer ses travaux de recherche tout en s'aidant des « systèmes d'apprentissage développés sur mesure par Google », lesquels sont notamment utilisés pour les produits Google Search et YouTube.

Anthropic est la société à l'origine de l'IA « Claude », laquelle se place en concurrente directe de l'IA « ChatGPT » dont nous entendons parler depuis plusieurs mois. Claude a été créé sur la base de la « Constitutional AI », un principe mis en place par Anthropic qui oblige l'IA à se structurer selon certains principes de bienfaisance, d'où le nom de constitution, afin d'assurer qu'elle reste « inoffensive ».

Des valeurs partagées par Google, selon James Manyika, premier vice-président du GAFAM :

« Chez Google, nous pensons qu'il est impératif de poursuivre l'IA de manière audacieuse et responsable. Nous nous engageons à développer et à fournir des applications utiles et bénéfiques, à appliquer des principes responsables fondés sur les valeurs humaines et la sécurité, et à faire évoluer nos approches au fur et à mesure que nous apprenons de la recherche, de l'expérience, des utilisateurs et de la communauté au sens large. Notre partenariat avec Anthropic s'inscrit dans cette philosophie. »

En conséquence de la somme investie ici, Anthropic a cédé 10 % de ses parts à Google Cloud.

? Découvrez Cryptoast Research, votre meilleur allié pour investir sereinement

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février

Anthropic, largement financée par Sam Bankman-Fried dans le passé

Comme le rapportait un article du New York Times publié au début du mois de décembre dernier, Sam Bankman-Fried était le meneur d'un tour de table réalisé en avril 2022 destiné à financer la jeune startup, alors âgée de moins d'un an.

Après une première levée de fonds déjà conséquente l'année de sa création (en 2021), Anthropic a ainsi pu faire évoluer ses activités avec un apport colossal de 580 millions de dollars de capital. Et parmi cette somme, ce sont pas moins de 500 millions de dollars qui ont été investis par Sam Bankman-Fried.

Pourquoi une telle somme ? Pour des raisons d'« altruisme efficace », un courant de pensée souvent invoqué par l'ancien PDG de FTX ayant pris racine au début des années 70, dont l'origine a été largement attribuée au philosophe australien Peter Singer.

Effectivement, la majorité des recherches d'Anthropic portent sur la sécurité autour de l'IA, notamment via son principe « Constitutional AI » que nous évoquions précédemment. C'est pourquoi SBF et certains membres de son entourage ont souhaité apporter leur pierre à l'édifice : afin de mitiger les dégâts provoqués par une intelligence artificielle trop « libre ».

L'apport de capital provenant de la sphère FTX étant relativement récent, il n'est pas impossible qu'une récupération des fonds puisse être opérée. Par ailleurs, selon les équipes en charge de la faillite de FTX, ces quelques 500 millions de dollars pourraient participer de façon significative au remboursement des créanciers de FTX.

? Sur le même sujet - La crypto-banque Silvergate est placée sous enquête concernant ses liens avec FTX

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector ?

toaster icon
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Source : Communiqué

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
L'ORACLE

IA vu sous cet angle, il me tarde de la voir remplacer les hommes politiques beaucoup trop corrompus à mon gout. Tout comme il serait grand temps que les robots, source des superprofits patronaux, soient taxées des charges sociales au prorata du nombre d'employés qu'ils remplacent. Si cela ne ce fait pas, le déséquilibre financier entre le petit nombre d'actifs et chômeurs inactifs et les retraités ne fera que s'accentuer. Augmenter la capacité de produire à bas cout, c'est bien, mais encore faut-il pouvoir consommer la sûre production. D'autant plus si les prix ne baissent pas L'économie patronale sur la… Read more »

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024