Godman Sachs souhaite intégrer les technologies blockchain

Comme l’explique CNBC, qui rapporte cette information, l’arrivée de McDermott à ce poste est notable : elle montre que la vénérable Goldman Sachs ne compte pas se laisser dépasser par le domaine de la blockchain. L’homme se montre en effet particulièrement « bullish » sur l’avenir du secteur, expliquant : « Dans les prochaines cinq à dix années, on pourra voir un système financier où tous les actifs et les dettes seront natifs d’une blockchain, avec des transactions effectuées directement sur la blockchain »

Selon McDermott, la technologie permet une « énorme efficacité », en numérisant des services qui sont actuellement gérés physiquement. Goldman Sachs semble en tout cas vouloir développer rapidement sa branche dédiée à la technologie : l’équipe de McDermott est en train de recruter à tour de bras. La banque d’investissement est également allée récupérer un autre ponte des actifs numériques chez JPMorgan : Oli Harris.

👉 Lisez aussi : JPMorgan reconnaît la résilience du Bitcoin et le compare aux actions

Un stablecoin pour Goldman Sachs ?

L’arrivée de Harris est notable, car l’homme a participé au développement du JPM Coin, le stablecoin de la banque concurrente de Goldman Sachs. Il est également vice-président de Quorum, la plateforme Ethereum qui soutient entre autres ce stablecoin.

McDermott a confirmé que Goldman Sachs considérait très sérieusement la création d’un stablecoin : « Nous évaluons la viabilité commerciale d’une création de token numérique basé sur le fiat, mais nous n’en sommes qu’au début et nous continuons à travailler à des cas d’utilisation potentiels ».

Il explique également qu’il est conscient que les initiatives de ce type pourraient perturber fortement le statu quo au sein des banques et des fournisseurs de services financiers. Mais cette avancée ne sort pas de nulle part : elle est portée par les institutionnels :

« Nous avons vraiment vu un intérêt croissant de la part de certains de nos clients institutionnels, qui explorent les manières dont ils peuvent participer à ce domaine. On voit vraiment un regain d’intérêt pour les crypto-monnaies. »

👉 A lire à ce sujet : 25% des investisseurs institutionnels détiendraient du Bitcoin

 

Si Goldman Sachs parvient à développer un stablecoin avec succès, cela pourrait avoir un effet considérable sur les autres banques du secteur, étant donné son influence. C’est en tout cas la preuve que la finance traditionnelle prend maintenant très au sérieux les crypto-actifs, et le retournement de situation est particulièrement notable chez Goldman Sachs. Il y a seulement quelques mois, la banque avait en effet expliqué à ses clients que les cryptos n’étaient pas une classe d’actifs… Reste à voir où mènera cette volte-face de la banque d’investissement.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments