La plus grande banque des États-Unis, JPMorgan Chase (JPM), devrait mettre à l'essai sa propre cryptomonnaie, le JPM Coin, d'ici la fin de 2019, selon un rapport de Bloomberg du 25 juin. Déjà annoncé en février dernier, le stablecoin de la banque va rentrer en phase de tests.

 

Toujours en attente d'approbation

Selon Umar Farooq, responsable des initiatives blockchain chez J.P. Morgan, les essais impliquant le JPM Coin se concentreront sur la réalisation de transactions rapides et économiques. Les transferts effectués avec la cryptomonnaie de la banque peuvent inclure des paiements réglés entre sociétés et des transactions impliquant des obligations plus classiques.

Selon Farooq, JP Morgan a constaté un intérêt accru de la part des clients du monde entier pour les avantages potentiels du projet du JPM Coin révélé à la mi-février 2019. Plus précisément, les clients de JP Morgan aux États-Unis, en Europe et au Japon ont exprimé leur intérêt à connaître les capacités du JPM Coin à accélérer les transactions sur titres.

La direction de J.P. Morgan a confirmé que son stablecoin ne sera soutenu que par le dollar américain lors de sa première introduction. Toutefois, la banque d'investissement de Wall Street a l'intention de permettre à d'autres grandes devises d'être liées au JPM Coin dans un avenir proche.

Commentant l'état actuel de développement de la cryptomonnaie JPM Coin, Farooq a fait remarquer :

La technologie est très bonne, mais il faut du temps afin d'obtenir une licence et une approbation. Cela doit être bien expliqué.

 

Changement de cap pour la banque

Bien que Jamie Dimon, le CEO de J.P. Morgan, ait initialement qualifié le Bitcoin (BTC) de fraude, il a admis par la suite qu'il ne comprenait pas la technologie, le site Web de la banque d'investissement indique désormais :

Nous avons toujours cru au potentiel de la technologie de la blockchain et nous soutenons les cryptomonnaies pour autant qu'elles soient correctement contrôlées et réglementées. En tant que banque réglementée à l'échelle mondiale, nous croyons que nous avons une occasion unique de développer cette capacité de façon responsable sous la surveillance de nos organismes de réglementation. En fin de compte, nous pensons que le JPM Coin peut apporter des avantages significatifs pour les applications blockchain en réduisant les risques de contrepartie et de règlement des clients, en diminuant les exigences de fonds propres et en permettant un transfert instantané des valeurs.

 

JP Morgan semble revenir sur ses précédents a priori concernant la blockchain et la cryptomonnaie. C'est une bonne décision prise par l'une des banques les plus puissantes au monde, ce qui pourrait lui permettre de sauvegarder sa place de leader sur le marché américain, mais aussi de se développer encore plus rapidement à travers le monde grâce à cette initiative.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Poster un Commentaire

avatar