John Hunter, responsable de la division de compensation de la holding financière JPMorgan&Chase, a déclaré que la fonctionnalité du système Interbank Information Network (IIN) pour les paiements transfrontaliers basée sur la blockchain Quorum sera considérablement étendue. Ces améliorations de la plate-forme IIN permettront à la banque de concurrencer les systèmes de paiement TransferWise et Ripple.

Ainsi, le lancement du projet pilote en partenariat avec l'ANZ australien et la Banque Royale du Canada a eu lieu en automne 2017. À cette époque, les développeurs se concentraient sur les applications de l'IIN dans le domaine de la conformité légale dans les virements transfrontaliers, mais ils comptent désormais utiliser le potentiel de la technologie directement dans la procédure des paiements.

Le responsable de la banque a également déclaré qu'après la mise à jour, les utilisateurs du système seront en mesure de vérifier en temps réel si le numéro, le code ou d'autres détails du compte du destinataire de la transaction sont correctement spécifiés. À l'heure actuelle, de telles erreurs ne peuvent être détectées que quelques jours après et entraînent l'annulation de la transaction.

Ainsi, dans ce domaine, le système bancaire a 25 à 35 ans de retard et, à cause de telles erreurs, 5 à 20% des paiements n'atteignent pas la destination finale.

Les changements affecteront les opérations nationales et internationales. JPMorgan Chase créera également un espace isolé pour les start-up fintech, leur permettant de développer et d'exécuter leurs propres applications basées sur la blockchain.

La nouvelle fonctionnalité devrait être disponible au troisième trimestre de cette année.

Il convient d'ajouter que plus de 220 banques ont déjà utilisé l'IIN et que 75 institutions, parmi lesquelles Société Générale et Santander, ont participé aux tests.

Auparavant, JPMorgan avait présenté son propre stablecoin JPM Coin, destiné à être utilisé pour les paiements internationaux de sociétés, le transfert de titres et le remplacement des dollars se trouvant dans le coffre de la banque.

Il convient de noter que de nombreux analystes estiment que la société financière a l'intention de concurrencer la start-up fintech californienne Ripple, qui développe plusieurs produits destinés aux paiements transfrontaliers.

 

Découvrez toutes les actualités des crypto-monnaies

A propos de l'auteur : Nicolas

Passionné par les crypto-monnaies j'écris sur l'actualité et les personnalités de cet écosystème.
Tous les articles de Nicolas.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments