Bithumb bientôt racheté par Nexon ?

Le géant sud-coréen du jeu vidéo Nexon se préparerait à acquérir Bithumb, la plus importante plateforme d'échange de cryptomonnaies du pays. Une source locale évoque que Nexon pourrait acquérir 65% des parts de Bithumb pour près de 460 millions de dollars.

Nexon aurait d'ores et déjà signé un accord avec Bithumb au début du mois de janvier, mais les procédures ne sont pas encore finalisées pour le moment. Cette acquisition record serait l'œuvre du PDG de Nexon en personne, Kim Jeong-joo. Ce dernier travaillera avec Vidente, l'un des principaux actionnaires de Bithumb, pour racheter l'entreprise et en prendre le contrôle.

Si cette somme est bel et bien dépensée par Nexon pour acquérir Bithumb, il s'agirait de plus importante acquisition à ce jour pour le secteur des cryptomonnaies devant celle de CoinMarketCap par Binance par 400 millions de dollars.

Ce n'est pas la première fois que Nexon investit dans des sociétés de cryptomonnaie et de FinTech. En effet, Nexon possède déjà deux autres plateformes, l'exchange luxembourgeois Bitstamp et une autre plateforme sud-coréenne Korbit.

Dans le cas où l'acquisition de Bithumb se confirme, Nexon commencerait à former un véritable empire de la cryptomonnaie, devenant un mastodonte de l'industrie. La source locale indique même que Nexon pourrait à l'avenir intégrer les cryptomonnaies à ses jeux vidéo, combinant les deux secteurs.

👉 Sur le même thème - La Corée du Sud va interdire le trading des cryptomonnaies anonymes

Un rachat qui sauvera Bithumb ?

À ce jour, Bithumb et la plateforme avec le plus de volumes de transactions en Corée du Sud. L'exchange reste le leader incontesté de son secteur dans le pays, et dispose même d'une plateforme internationale. Avec près de 5 millions d'utilisateurs, Bithumb couvre plus de 50% du volume des échanges de cryptomonnaies à l'échelle nationale.

Toutefois, Bithumb a été accusé de fraude en septembre dernier par les autorités sud-coréennes. Plusieurs perquisitions ont eu lieu dans ses bureaux à Séoul et son président Lee Jung Hoon a été arrêté.

Depuis quelques mois, la société était donc en quête d'un nouvel acquéreur. Nexon a ainsi répondu à l'appel, et compte bien relancer l'exchange sur les bons rails.

De plus, cette acquisition tombe à pic pour Nexon. Il y a peu, la branche sud-coréenne du géant Binance a quitté le territoire, faute de liquidités. La compétition reste féroce en Corée du Sud, mais le retrait de Binance permet aux plateformes locales de respirer et de se développer sans une concurrente internationale.

👉 À lire sur le même sujet - BMW lance un programme de récompenses sous blockchain en Corée du Sud

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments