Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies

La 49e réunion du G7 aura lieu en avril prochain au Japon. Et selon des sources locales, les dirigeants des plus grandes économies prévoiraient de renforcer encore leur arsenal de réglementations en ce qui concerne le secteur des cryptomonnaies. Qu'est-ce que cela pourrait augurer ?

Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies

Le G7 prévoit de sévir en ce qui concerne les réglementations

L'agence de presse japonaise Kyodo News rapporte que plusieurs haut placés participant au futur G7 avaient confirmé la nouvelle. Le but serait de "favoriser la transparence" et protéger les consommateurs. L'initiative survient alors que la chute de la plateforme FTX en novembre dernier a déclenché une vague de méfiance chez les régulateurs.

La réunion du G7 pourrait vraisemblablement permettre d'harmoniser certaines régulations, qui sont encore très hétérogènes d'un pays à l'autre. A titre d'exemple, le Japon dispose de réglementations spécifiques pour le secteur des crypto-actifs, alors que les États-Unis appliquent les règles encadrant la finance traditionnelle.

Cette volonté d'harmonisation avait déjà été formulée par les pays du G20 en novembre dernier. Ils expliquaient alors :

« Il est essentiel de sensibiliser le public aux risques, de renforcer les résultats de la réglementation et de soutenir une harmonisation des règles en vigueur, tout en tirant parti des avantages de l'innovation. »

? Retrouvez toute l'actualité liée à la régulation des cryptomonnaies

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Les régulateurs montent en puissance ces derniers mois

Cela fait quelques mois qu'on entend des appels à formuler des régulations plus globale - cette réunion du G7 pourrait donc être un point de départ. Par ailleurs, ces rumeurs surviennent alors que la directrice du Fonds Monétaire International (FMI), Kristalina Gerorgieva, a commencé à envisager l'interdiction de certaines cryptomonnaies.

De son côté, la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis mène une campagne particulièrement ardue à l'encontre des plateformes crypto depuis quelques semaines. Récemment, ce sont les plateformes d'échange décentralisées, ou DEX, qui se sont retrouvées dans son collimateur.

? A lire sur le même sujet - Pas une monnaie, dangereux pour les contribuables… Le gouvernement américain publie un brûlot contre le Bitcoin (BTC)

Le message entendu depuis quelques mois est donc clair : les régulateurs font de la chute de FTX - et celle, plus ancienne, de Terra - un exemple qui va leur permettre de réguler de manière bien plus stricte. Au point de parfois freiner l'innovation ? C'est la crainte d'une partie de l'écosystème. Il faudra donc attendre avril prochain pour voir comment les grandes puissances économiques mondiales s'empareront du sujet.

? Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché crypto

Source : Kyodo News

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jean

Très bon et intéressant article comme toujours et encore merci. Voici toutefois une petite coquille à corriger : "en mail prochain" -> il y a un "l" en trop. D'ailleurs plus loin, en fin d'article, vous évoquez que l'on saura plus en avril et non en mai : qu'en est-il alors svp : est-ce en mai ou en avril ? Merci

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

1,5 million de dollars de cryptomonnaies détournées saisies chez l'ancien chef de la communication ukrainien

1,5 million de dollars de cryptomonnaies détournées saisies chez l'ancien chef de la communication ukrainien

BlackRock met à jour sa demande d’ETF Bitcoin spot auprès de la SEC

BlackRock met à jour sa demande d’ETF Bitcoin spot auprès de la SEC

La Corée du Nord a volé 3 milliards de $ de cryptos depuis 2017 — Lumière sur ces cybercrimes lucratifs

La Corée du Nord a volé 3 milliards de $ de cryptos depuis 2017 — Lumière sur ces cybercrimes lucratifs

Société Générale émet une obligation verte numérique sur la blockchain Ethereum (ETH)

Société Générale émet une obligation verte numérique sur la blockchain Ethereum (ETH)