Furucombo va rembourser les victimes de son hack

Le protocole de finance décentralisée (DeFi) Furucombo avait fait parler de lui suite à son piratage en février. L'équivalent de 14 millions de dollars avait été dérobé après l’exploitation d’une faille par un hacker.

Finalement, Furucombo a annoncé cette semaine que les victimes seront indemnisées. Les utilisateurs concernés ont déjà été contactés et le plan de compensation prévoit de leur distribuer 5 millions de tokens iouCOMBO.

Ces tokens ERC-20 devraient être distribués courant avril et permettront à leurs détenteurs de les échanger contre des tokens COMBO grâce au fonds de récupération. Ces indemnités devront être réclamées sous 360 jours à compter du 1er mars.

Furucombo Distribution Tokens

Répartition des 100 millions de tokens COMBO grâce au fonds de récupération - Source : Furucombo

Furucombo a déclaré qu'un total de 22 utilisateurs avaient été touchés par l'attaque du hacker. 21 actifs différents ont été dérobés dont des tokens de la DeFi comme Bao Finance (BAO), COMBO, Curve DAO (CRV), mais aussi des stablecoins populaires comme Tether (USDT) et USD Coin (USDC).

C'est une perte de taille pour Furucombo qui aurait perdu près de 2 millions de dollars supplémentaires lors de la mise en place de ce fonds de compensation.

« Nous avons décidé de garder les fonds restants pour soutenir le projet et les opérations [du protocole] et nous assurer que nous sommes en mesure de poursuivre notre engagement envers la communauté COMBO », a-t-il été déclaré.

👉 Pour aller plus loin - DeFi : une organisation décentralisée engage-t-elle sa responsabilité devant la justice ?

Des attaques de plus en plus récurrentes

Furucombo a annoncé sur Twitter que l'attaque a bien été signalée aux forces de l'ordre et l'enquête pour retrouver le hacker est en cours. Un audit complet a déjà été commandé auprès de la société Certora et pour s'assurer d'une meilleure sécurité, un deuxième audit devrait être réalisé par une autre société.

Malheureusement, ce type d'attaques semble de plus en plus fréquent. En 2020, le nombre de hacks liés à la DeFi s'est intensifié en comparaison à l'année précédente. Les pirates semblent particulièrement attirés par la DeFi dont les mesures anti-blanchiment d’argent sont visiblement insuffisantes.

Il est certain que des mesures plus conséquentes doivent être prises par les différents protocoles de la DeFi afin de dissuader les hackers. Grande tendance actuelle, la finance décentralisée en est à ses balbutiements et la sécurité des protocoles doit rester une priorité pour assurer l'avenir du secteur.

👉 Sur le même sujet - L'avenir des banques se trouve dans la DeFi, selon le régulateur des banques américaines

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Mélody Durand

La crypto est un monde qui m’intrigue depuis plusieurs années. Travaillant dans le web marketing, j’ai rejoint l’équipe de Cryptoast pour participer à l’évolution du site. Je rédige, j’analyse et j’améliore au quotidien le contenu du site pour offrir aux lecteurs le meilleur des conforts.
Tous les articles de Mélody Durand.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments