FTX : qui est ce Français, créateur des Bisounours, visé par une nouvelle plainte contre SBF ?

Des banques auraient-elles aidé l’ex-PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, à dérober des fonds appartenant à des clients de la plateforme d’échange ? C’est ce qu’affirment des utilisateurs, qui intentent un nouveau procès à l’encontre du milliardaire déchu. Et il semblerait qu’un Français soit mêlé à l’affaire : rien de moins que le créateur de dessins animés cultes comme Les Bisounours ou Les mystérieuses cités d’or. Comment tout cela s’articule-t-il ?

FTX : qui est ce Français, créateur des Bisounours, visé par une nouvelle plainte contre SBF ?

Un Français créateur des Bisounours lié à l’affaire FTX ?

Selon un rapport de Law360, la plainte a été déposée la semaine dernière par un client de FTX, Connor O’Keefe. L’homme, qui a perdu une somme importante au moment de la chute de la plateforme, affirme que deux banques ont permis à Sam Bankman Fried de mettre la main sur 8 milliards de dollars de fonds clients. Comment ? En facilitant des transferts à l’étranger, hors des juridictions où les fonds auraient pu être récupérés.

Les deux banques nommées sont la Moonstone Bank de l’État de Washington, et une autre institution bancaire liée, la Deltec Bank & Trust Co. Celle-ci opère en dehors des États-Unis, aux Bahamas. Le directeur de ces deux entités, Jean Chalopin, est bien connu des Français : il s’agit du co-créateur de plusieurs dessins animés mythiques en France, dont Les Mystérieuses Cités d’Or, Inspecteur Gadget, ou encore Les Bisounours. Comment est-il alors passé de l’animation au financement de sociétés crypto ?

Au départ, Jean Chalopin s’est fait connaître par la création et la diffusion de dessins animés, notamment grâce à sa filiale DIC Entreprise, qui a été un temps la première entreprise mondiale de création de programmes télévisés destinés aux enfants. La vente de cette société lui a permis de faire fortune en 1987. Il a alors investi dans une banque des Bahamas jusqu’à en devenir le principal actionnaire. C’est la Deltec, dont il est désormais le directeur, et c’est par ce biais qu’il est en lien avec l’affaire FTX. Au-delà de FTX, on notera aussi que la banque Deltec détient une partie des fonds qui garantit le plus grand stablecoin du moment, Tether (USDT).

👉 Pour aller plus loin – Comment sécuriser et stocker ses cryptomonnaies ?

Les Cités d’or de Sam Bankman-Fried

Jean Chalopin aurait été en lien direct avec Sam Bankman-Fried selon l’accusation. Il aurait facilité l’utilisation de fonds clients pour l’achat de biens et produits de luxe par les équipes de FTX :

« La plainte affirme que Chalopin aurait développé des liens proches avec Bankman-Fried et que Chalopin et les banques savaient que le fondateur de FTX utilisait les actifs des clients pour payer pour des produits de luxe, et pour financer le fonds spéculatif de Bankman-Fried, Alameda Research. »

Toujours selon la plainte, Deltec aurait récolté des dizaines de millions de dollars grâce à la clientèle de Sam Bankman-Fried. Alameda Research aurait en effet investi 11,5 millions de dollars dans l’entité bancaire, l’association étant bénéfique pour les deux parties.

👉 A lire également – FTX : la famille Bankman-Fried prévoyait d’acheter une île pour « survivre à l’apocalypse »

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Écurie de F1 et propriété dans les Bahamas

L’accusation affirme que Sam Bankman-Fried aurait notamment utilisé ces 8 milliards de dollars pour obtenir un contrat de sponsoring avec l’écurie de F1 Mercedes-AMG-Petronas en 2021. Pour rappel, le logo de FTX ornait la monoplace de Lewis Hamilton jusqu’à la chute de FTX. Une propriété des Bahamas aurait également été achetée avec cet argent.

Les documents liés à l’affaire montrent que FTX et ses entités associées auraient détenu au moins 17 comptes auprès de Deltec, au moment où l’empire de Sam Bankman-Fried s’est effondré. Selon l’accusation, les malversations de Sam Bankman-Fried et de ses associés n’auraient de toute manière pas pu être effectuées sans de solides appuis :

« La fraude de FTX était un immense château de cartes, que Sam Bankman-Fried n’aurait pas pu avoir construit tout seul. […] Sam Bankman-Fried avait besoin de l’aide des accusés pour mettre en place une fraude de cette ampleur. »

C’est donc ainsi que l’on passe des Bisounours et de l’Inspecteur Gadget à Sam Bankman-Fried et à la chute catastrophique de FTX. Le procès aura lieu dans les mois à venir, on devrait donc en apprendre plus sur l’affaire à cette occasion.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Source : Law360, Bloomberg
Images : Nordine Zemrak via Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)
Banej via Wikimédia Commons (CC BY-SA 3.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?