Les banques centrales et les monnaies numériques privées : des concurrentes ?

Dans un article de blog publié ces derniers jours, le FMI part d’un constat : les banques centrales ont tendance à avancer plus lentement que le secteur privé, or ce dernier est en ébullition en ce moment. Les startups de la FinTech et les cryptomonnaies se développent avec plus de souplesse que les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) :

« L’argent d’aujourd’hui ou même de demain ne parviendra probablement pas à répondre aux besoins d’après. Suivre le rythme des changements technologiques, des besoins des utilisateurs et des concurrents du secteur privé sera difficile pour les banques centrales. »

Ces dernières sont en effet encombrées de besoins de régulation et d’une certaine raideur administrative qui n’embarrassent par les startups du secteur. D’où cette idée du FMI : les banques centrales doivent prendre quelques leçons des géants de la Tech :

« Les banques centrales devront donc devenir davantage comme Apple ou Microsoft afin de continuer à proposer des MNBC qui explorent les frontières des technologies et se maintiennent dans les portefeuilles des utilisateurs en tant que forme prédominante de monnaie numérique. »

👉 A lire : 86% des banques centrales travailleraient sur des monnaies numériques

Les MNBC et les initiatives privées vont-elles coexister ?

Pour répondre à ces nouvelles attentes, le FMI estime que les banques centrales n’auront d’autre choix que celui de la cohabitation :

« La solution vient d’une relation fondamentalement symbiotique : c’est-à-dire donner l’option de racheter de la monnaie privée contre une monnaie publique parfaitement sécurisée et liquide, qu’il s’agisse de billets ou de pièces, ou des réserves de banques centrales détenues par des banques sélectionnées. »

Le FMI esquisse ainsi le début d’un scénario où tous les acteurs du secteur seront obligés de s’équilibrer de manière naturelle :

« Un système disposant uniquement de monnaies privées serait bien trop risqué. Et un système présentant seulement des monnaies numériques de banque centrale pourrait manquer des innovations importantes. Chaque forme de monnaie s’appuie donc sur l’autre pour délivrer le système monétaire double qui existe actuellement – c’est un équilibre qui nous convient bien. »

👉 Pour aller plus loin : Les MNBC : l'écran de fumée du système bancaire ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments