Fantom (FTM) a été choisi pour la monnaie numérique de banque centrale du Tadjikistan

La blockchain Fantom (FTM) sera utilisée pour l’élaboration d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) au Tadjikistan. Un partenariat d’ampleur, qui montre la dynamique entourant le projet en ce moment.

Fantom (FTM) a été choisi pour la monnaie numérique de banque centrale du Tadjikistan

La MNBC du Tadjikistan sera basée sur Fantom

La Fondation Fantom a annoncé cette nouvelle dans un article paru hier. Le projet repose sur un partenariat entre la blockchain et OJSC Orienbank, une des plus anciennes (et plus grandes) banques du pays. Fantom aidera le Tadjikistan à numériser son somoni (SM), la monnaie légale utilisée depuis 2000 dans le pays.

La version numérique du somoni sera destinée à des paiements commerciaux et de détail. Le protocole Iron Bank, créé par Andre Cronje, sera également intégré. Il permet d’effectuer des échanges entre devises – une première pour un projet de monnaie numérique de banque centrale.

? Suivez le cours du FTM de Fantom en direct

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché crypto

Une technologie cruciale pour le Tadjikistan ?

Avant que la crise du Covid-19 ne bouleverse les économies mondiales, 26 % du PIB du Tadjikistan venait de paiements envoyés par des natifs situés en dehors du pays. La MNBC portée par Fantom souhaite donc permettre d’accompagner à nouveau ces flux de capitaux particulièrement importants pour l’économie du pays.

Fantom et les partenaires du gouvernement du Tadjikistan débutent une période de test, afin de déterminer quelles seront les meilleures solutions pour le projet. Le communiqué ne précise pas de date prévisionnelle de lancement, mais explique que le tout sera effectué sous régulation de la banque centrale du pays.

? À lire – Le créateur de Yearn Finance lance une plateforme rivale d’OpenSea sur Fantom (FTM)

Fantom s’implante dans la région

Fantom semble déterminé à trouver des points d’appui en Asie centrale et du Sud. La blockchain avait déjà travaillé avec le gouvernement du Tadjikistan, et celui d’Ouzbékistan. En 2020, elle avait aussi été utilisée pour lutter contre les faux médicaments en Afghanistan. Barek Sekandari, le responsable des opérations de Fantom, s’est par ailleurs félicité de cet accompagnement :

« Le Tadjikistan est en train d’entrer dans une période de croissance rapide […]. Dans la première moitié de 2021 seulement, le PIB a progressé de 8 %. […] Nous souhaitons donc implémenter des outils qui ne vont pas seulement soutenir, mais également accélérer cette expansion économique. »

? Retrouvez toute l’actualité des altcoins

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud se sont réunis à propos des vols de cryptos de la Corée du Nord

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud se sont réunis à propos des vols de cryptos de la Corée du Nord

Le Salvador offre un visa de « liberté » à 1 million de dollars en partenariat avec Tether – De quoi s'agit-il ?

Le Salvador offre un visa de « liberté » à 1 million de dollars en partenariat avec Tether – De quoi s'agit-il ?

« Des richesses énormes à l’étranger » – Changpeng Zhao forcé de rester aux États-Unis

« Des richesses énormes à l’étranger » – Changpeng Zhao forcé de rester aux États-Unis

Les ETF Bitcoin en danger ? BlackRock envisage que le BTC soit requalifié en tant que security

Les ETF Bitcoin en danger ? BlackRock envisage que le BTC soit requalifié en tant que security