Lutter contre les médicaments contrefaits

Le projet mené par Fantom (FTM) vise à garder une trace des produits pharmaceutiques afin d'endiguer la distribution des médicaments contrefaits en Afghanistan.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 1 produit pharmaceutique sur 10 provient de la contrebande dans les pays en voie de développement. En Afghanistan, le phénomène est un vrai fléau. En 2017, les autorités afghanes ont saisi plus de 100 tonnes de médicaments contrefaits.

Jusqu'à présent, il était courant que les contrefaçons soient mélangées aux médicaments légitimes au cours du processus de distribution avec pour conséquence un risque important pour la santé publique. Michael Kong, CIO de Fantom, a déclaré :

« Avec l'épidémie de COVID-19, nous avons vu une demande soudaine et dramatique de produits médicaux, ce qui a conduit des criminels opportunistes à profiter de la situation (...) Ces problèmes peuvent être considérablement réduits grâce à l'introduction de la technologie blockchain. »

De plus, plusieurs sociétés pharmaceutiques participeront également au projet. Ainsi, la société indienne Bliss GVS, cotée à Mumbai, la Royal Star basée en Afghanistan et le fabricant indien Nabros Pharma appuieront la startup Fantom dans la réalisation de cet ambitieux projet.

 

La solution en pratique 

Dans un premier temps, le projet pilote permettra de suivre 80 000 produits pharmaceutiques fabriqués par Bliss GVS et Nabros Pharma. Ce sont plus de 50 000 désinfectants pour les mains, 10 000 crèmes gratuites pour les articulations, 10 000 comprimés Kofol et 10 000 crèmes pour les pieds qui seront tracés.

La startup Fantom concevra les étiquettes d'expédition puis elles seront numérisées par la Royal Star à chaque étape du processus de distribution.

Les étiquettes pourront être vérifiées sur la plateforme de smart contract de Fantom et auront un code de hachage unique contenant plusieurs informations importantes. Ainsi, ces indications permettront de vérifier le nom du produit, le numéro du lot, la date d'expiration ou la date de production. Le Docteur Ghulam S. Rashed du ministère de la santé publique a déclaré :

« Ce projet est la première application blockchain en Afghanistan. Nous sommes très heureux de l'appliquer au secteur de la santé (...) C'est un projet important pour notre pays, et nous l'approuvons pleinement. »

De plus, Fantom a prévu de créer des dossiers médicaux électroniques basés sur la blockchain pour chaque patient hospitalisé.

Suite à cette annonce, le cours du FTM a réagi à la hausse et progressé de plus de 130% en seulement 2 jours, atteignant les 0,014 $ :

Cours du FTM

 Évolution du cours du FTM ces derniers jours - Source : Trading View

👉 A lire sur le même sujet : VeChain développe une plateforme de traçabilité des médicaments pour Bayer

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdata

J'ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L'aspect disruptif et controversé du sujet m'a rapidement passionné !
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments