Fake news de la SEC : la double authentification (2FA) n’était pas activée sur le compte X de l’agence

Alors que la SEC est, depuis hier soir, la risée de l’écosystème crypto suite au hack de son compte X, il semblerait que celui-ci n’était pas protégé par une double authentification (2FA). C’est ce qu’affirment les équipes de sécurité du réseau social. Voici les détails.

Fake news de la SEC : la double authentification (2FA) n’était pas activée sur le compte X de l’agence

La SEC n’avait pas de 2FA sur son compte X lors de la fausse annonce sur les ETF Bitcoin spot

Hier soir, le sujet des ETF Bitcoin spot a fait grand bruit d’une manière plutôt inattendue. Et pour cause, peu de temps après leur supposée approbation par la Securities and Exchange Commission (SEC), cette dernière a révélé que son compte X avait été hacké, relayant alors une fausse information.

Comme nous l’avons grandement détaillé dans la foulée, cette situation est pour le moins ironique, tant la SEC et son actuel président Gary Gensler sont prompts à donner des leçons en matière de cybersécurité ou de manipulation de marché vis-à-vis des cryptomonnaies.

👉 Apprenez les bonnes pratiques pour limiter le risque de hack

Cette nuit, le compte Security de X, en charge d'informer sur les bonnes pratiques en matière de sécurité sur le réseau social, a partagé les résultats de son enquête, affirmant que la SEC n’avait pas activé sa double authentification (2FA) sur son compte.

De ce fait, c’est ce qui semble être une attaque par « SIM swap », qui a permis d’accéder au compte et relayer la fausse information :

« D’après notre enquête, la compromission n’était pas due à une violation des systèmes de X, mais plutôt au fait qu’un individu non identifié avait obtenu le contrôle d’un numéro de téléphone associé au compte de la SEC par l’intermédiaire d’un tiers. Nous pouvons également confirmer que l’authentification à deux facteurs n’était pas activée sur le compte au moment où celui-ci a été compromis. »

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Des répercussions à venir pour la SEC ?

En soi, une telle erreur pourrait arriver à n’importe qui, mais concernant une agence gouvernementale avec une telle influence, cela relève purement et simplement de la faute.

À ce propos, la sénatrice du Wyoming, Cynthia Lymmis, a demandé des clarifications sur cette affaire :

« Les annonces frauduleuses, comme celle faite sur les réseaux sociaux de la SEC, peuvent manipuler les marchés. Nous avons besoin de transparence sur ce qui s’est passé. »

De son côté, Bill Hagerty, sénateur du Tennessee, estime qu’au même titre qu’une entreprise pour qui un tel incident arriverait devrait rendre des comptes à la SEC, cette dernière devra rendre des comptes au Congrès, qualifiant cela d’inacceptable :

Ainsi, outre l’approbation ou non des ETF Bitcoin spot par la SEC, nous pouvons nous attendre à ce que le gendarme financier américain continu de faire l’actualité au cours des prochaines semaines.

👉 Dans l’actualité également — ETF Bitcoin spot : il reste 24 heures avant que la SEC ne doive se prononcer — À quoi s’attendre ?

Pour terminer sur une note plus légère, le compte officiel de l’exchange de cryptomonnaies Kraken s’est joué de la situation, partageant une fausse lettre adressée au stagiaire de la SEC accompagnée d’une clé de double authentification physique :

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : X

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ofunk

Il me semble que le sim swap c'est justement pour hacker la double authentification donc là si ce n'était pas activé il suffisait simplement d'obtenir le mot de passe non ?

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Selon Edward Snowden, des gouvernements détiendraient déjà secrètement du Bitcoin (BTC)

Selon Edward Snowden, des gouvernements détiendraient déjà secrètement du Bitcoin (BTC)

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Salvador : Nayib Bukele confirme que le pays ne vendra pas ses bitcoins (BTC)

Salvador : Nayib Bukele confirme que le pays ne vendra pas ses bitcoins (BTC)

Les meilleurs outils pour dénicher des pépites cryptos en quelques minutes

Les meilleurs outils pour dénicher des pépites cryptos en quelques minutes