Étude : les développeurs de dApps préférent toujours Ethereum

 

les developpeurs de dapps ou applications décentralisées préfèrent toujours ethereum

 

Le nombre de dApps sur Tron connaît actuellement la plus forte croissance, mais la plate-forme Ethereum, bien que perdant des utilisateurs, reste toujours le principal choix des développeurs. Ces résultats figurent dans une étude récente du site Web analytique dApp.com.

Comme indiqué dans le rapport, le nombre utilisateurs des dApps basés Ethereum a diminué de 4% par rapport à l’année dernière. Au moment de la publication du rapport, le nombre d’utilisateurs de cette catégorie était supérieur à 72 000. Dans le même temps, les échanges décentralisés représentent plus de la moitié du volume des transactions, la deuxième place étant occupée par le gambling.

Les utilisateurs les plus actifs d’applications décentralisées tournant sous Ethereum sont les gameurs – cette catégorie représente plus de 40% des utilisateurs actifs au quotidien. C’est 10% de plus que l’année précédente et, comme le notent les chercheurs, une communauté stable avec un public fidèle a déjà été créée autour des jeux sur Ethereum.

Au premier trimestre de 2019, 504 nouvelles applications ont été ajoutées à dApp.com, dont plus de la moitié ont été créées sur Ethereum.

«Cela montre qu’Ethereum reste le principal choix des développeurs d’applications décentralisées. Dans le même temps, nous avons observé une tendance dans le domaine du développement sur plusieurs blockchains : de nombreuses applications d’Ethereum s’étendent à d’autres réseaux, par exemple Ethereum + EOS ou Ethereum + Tron», écrivent les auteurs de l’étude.

Le nombre d’utilisateurs actifs des applications décentralisées basées sur la blockchain de Tron a dépassé les 300 000, tandis que pour EOS cet indicateur est d’environ 260 000. En outre, à la fin du premier trimestre de 2019, le nombre de portefeuilles Tron dépassait 2,3 millions, dont environ 15,46% interagissaient avec des dApp. Les applications de gambling constituent le principal moteur de l’augmentation du nombre d’utilisateurs de dApp dans le réseau de Tron.

Tron a également été désigné comme étant le réseau le plus actif. Au premier trimestre de 2019, environ 85% des utilisateurs de dApps basés sur Tron les utilisaient régulièrement.

Les chercheurs ont également noté qu’au premier trimestre de 2019, des transactions avaient été effectuées dans 95% des cas sur les dApp d’EOS; pour les applications de Tron et Steem, ces chiffres dépassaient à peine les 80%. Dans le même temps, bien que le plus grand nombre de dApps aient été créés sur Ethereum, près de 600 applications ont été inactives durant les trois derniers mois.

Plus tôt cette semaine, le fondateur de Tron, Justin Sun, avait annoncé la mise à jour de SUN Network. Parmi les principales améliorations apportées au protocole, il a souligné l’ajout d’une infrastructure multiplateforme et de sidechains des applications décentralisées qui «augmenteront considérablement le débit du réseau Tron, notamment le nombre de transactions par seconde et l’efficacité de l’exécution des contrats intelligents».

Nicolas

Nicolas fait partie de l’équipe des rédacteurs de Cryptoast. Il passe le plus clair de son temps à faire de la veille sur les nouvelles technologies et les cryptomonnaies et il se fera un plaisir de vous faire découvrir ses trouvailles dans des articles sympathiques !

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataEnvoyer un mail


Poster un Commentaire

avatar