Ethereum : Après un 2e problème dans la validation des blocs, un correctif a été déployé

Après un deuxième incident rencontré dans la validation des blocs vendredi soir, une mise à jour a été déployée sur deux logiciels de la couche de consensus d’Ethereum. Précisons que du côté des utilisateurs de la blockchain, ceux-ci ont pu continuer à effectuer leurs transactions sans interruption.

Ethereum : Après un 2e problème dans la validation des blocs, un correctif a été déployé

Ethereum subit de nouveaux retards dans la validation de ses blocs

Vendredi soir, la blockchain Ethereum a subi un deuxième incident de type « fuite d’inactivité » avant de revenir à la normale. Le problème est le même que celui rencontré la veille et que nous avons expliqué plus en détail, à savoir des blocs ne se finalisant pas.

Avant d’aller plus loin, il est important d’insister sur deux points qui ont pu être mal compris par une part de la communauté :

  • La blockchain Ethereum ne s’est pas arrêtée ;
  • Cela n’a rien à voir avec un quelconque problème de centralisation.

Du point de vue des utilisateurs eux-mêmes, ces incidents sont en réalité passés totalement inaperçus et les transactions ont continué à être opérées, bien qu’il soit effectivement important de régler les problèmes rencontrés.

Si des détails doivent encore être fournis prochainement, il semble acté que la source du problème se trouve du côté des logiciels utilisés pour faire fonctionner la couche de consensus.

Lors de la rédaction de ces lignes, les équipes des clients Prysm et Teku avaient ainsi publié un patch qui devrait permettre de corriger tout cela.

? Pour aller plus loin — Retrouvez notre guide pour faire du staking sur Ethereum

Binance : la plateforme d'échange crypto de référence
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Plus de détails sur les causes de cette fuite d’inactivité

Bien que la raison de cette fuite d’inactivité soit un peu technique, tentons de l’expliquer simplement. Avant les correctifs, les validateurs auraient reçu des attestations pour des epochs antérieures à l’epoch en cours.

Sur Ethereum, une epoch correspond à 32 blocs. Ces attestations seraient ainsi venues parasiter le travail des validateurs, alors en train de générer les attestations pour l’epoch en cours, obligeant ainsi le client à calculer la validité de plusieurs attestations en même temps.

À la longue, ce phénomène aurait saturé la mémoire cache des clients des validateurs, comme lorsque l’on ouvre plusieurs programmes simultanément sur un ordinateur et que ce dernier subit un ralentissement le temps de tout charger.

En quelque sorte, les correctifs apportés sur les clients Prysm et Teku viennent donc ajouter un filtre, de façon à ce que les validateurs ignorent les attestations superflues pour se concentrer sur celles qui importent vraiment à la sécurité du réseau.

Par ailleurs, il est conseillé aux opérateurs de réseau de ne pas se contenter de la configuration minimale technique pour faire tourner leur nœud de validation, de manière à pouvoir encaisser des pics d’activités soudains.

Il s’agira donc d’observer si ses correctifs sont suffisants pour garantir la stabilité des clients de la couche de consensus. Malgré tout, nous pouvons aussi souligner qu’Ethereum est construit de façon à être résilient à de tels problèmes.

Bien qu’il soit préférable que lesdits problèmes ne surviennent pas, un module appelé Gasper est capable de s’activer pour faire office de « roue de secours » en cas de fuite d’inactivité prolongée, permettant alors à la blockchain de continuer à fonctionner.

? Dans l’actualité également — Binance quitte le Canada à cause d’une régulation trop restrictive des cryptomonnaies

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Sources : Fonctionnement de Gasper, Patch du client Prysm

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur

L'action GameStop (GME) s'envole de 74% et le trading est mis en pause : les parieurs à la baisse perdent gros

L'action GameStop (GME) s'envole de 74% et le trading est mis en pause : les parieurs à la baisse perdent gros