Utiliser les distributeurs à Bitcoin pour blanchir des fonds

L’analyse de Ciphertrace montre que la tendance est bien présente aux États-Unis. Les fonds envoyés via ces distributeurs à Bitcoin ont majoritairement eu comme destination des exchanges à risque”. Selon la firme d’analyses, les exchanges à risque sont « des exchanges malfaisants qui sont connus pour faciliter les activités criminelles et le blanchiment d’argent. Bien que les exchanges à haut risque ne soient pas forcément indicateurs d’activités criminelles […], les flux d’argent sale sur ces exchanges font que leur utilisation est un signal d’alarme en soi. »

Ces plateformes d’échange peu honorables sont de plus en plus liées aux distributeurs à Bitcoin. Le pourcentage de fonds envoyés depuis les ATM américains vers ces exchanges a doublé tous les ans depuis 2017, selon Ciphertrace :

Fonds envoyés exchanges haut risque blanchir distributeurs

Fonds envoyés aux exchanges à haut risque depuis des ATM (USA). Source : Ciphertrace

Au total, 8% de tous les paiements effectués avec des distributeurs à Bitcoin situés aux États-Unis sont envoyés à ces exchanges « malfaisants » :

Répartitions fonds distributeurs exchanges blanchir

Répartition des paiements des distributeurs à BTC (BATM). Source : Ciphertrace

De manière notable, les fonds qui sont envoyés grâce à ces distributeurs sont très majoritairement destinés à l’étranger. 88% des BTC envoyés via les ATM ont pour destination un exchange international. Selon Ciphertrace, cette part est plus élevée que la moyenne des transactions d’exchange à exchange.

👉 Découvrez également : 5 nouveaux distributeurs en France (Paris) et plus de 7 000 dans le monde

 

La probable régulation à venir des ATM

Les distributeurs à Bitcoin se sont multipliés ces dernières années, en particulier aux États-Unis. Jusque là, ces points de distribution ont suscité peu d’intérêt de la part des régulateurs. Mais cela pourrait changer. Selon Ciphertrace, l’utilisation croissante de ces distributeurs à Bitcoin pour blanchir des fonds pourrait bien attirer l’attention des forces de l’ordre. Les ATM seraient alors le prochain domaine a être examiné et régulé, après les exchanges.

👉 Pour aller plus loin, lisez : Le fisc américain enquête sur les opérateurs d’ATMs Bitcoin

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments