Utiliser les distributeurs à Bitcoin pour blanchir des fonds

L’analyse de Ciphertrace montre que la tendance est bien présente aux États-Unis. Les fonds envoyés via ces distributeurs à Bitcoin ont majoritairement eu comme destination des exchanges à risque”. Selon la firme d’analyses, les exchanges à risque sont « des exchanges malfaisants qui sont connus pour faciliter les activités criminelles et le blanchiment d’argent. Bien que les exchanges à haut risque ne soient pas forcément indicateurs d’activités criminelles […], les flux d’argent sale sur ces exchanges font que leur utilisation est un signal d’alarme en soi. »

Ces plateformes d’échange peu honorables sont de plus en plus liées aux distributeurs à Bitcoin. Le pourcentage de fonds envoyés depuis les ATM américains vers ces exchanges a doublé tous les ans depuis 2017, selon Ciphertrace :

Fonds envoyés exchanges haut risque blanchir distributeurs

Fonds envoyés aux exchanges à haut risque depuis des ATM (USA). Source : Ciphertrace

Au total, 8% de tous les paiements effectués avec des distributeurs à Bitcoin situés aux États-Unis sont envoyés à ces exchanges « malfaisants » :

Répartitions fonds distributeurs exchanges blanchir

Répartition des paiements des distributeurs à BTC (BATM). Source : Ciphertrace

De manière notable, les fonds qui sont envoyés grâce à ces distributeurs sont très majoritairement destinés à l’étranger. 88% des BTC envoyés via les ATM ont pour destination un exchange international. Selon Ciphertrace, cette part est plus élevée que la moyenne des transactions d’exchange à exchange.

👉 Découvrez également : 5 nouveaux distributeurs en France (Paris) et plus de 7 000 dans le monde

 

La probable régulation à venir des ATM

Les distributeurs à Bitcoin se sont multipliés ces dernières années, en particulier aux États-Unis. Jusque là, ces points de distribution ont suscité peu d’intérêt de la part des régulateurs. Mais cela pourrait changer. Selon Ciphertrace, l’utilisation croissante de ces distributeurs à Bitcoin pour blanchir des fonds pourrait bien attirer l’attention des forces de l’ordre. Les ATM seraient alors le prochain domaine a être examiné et régulé, après les exchanges.

👉 Pour aller plus loin, lisez : Le fisc américain enquête sur les opérateurs d’ATMs Bitcoin

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments