Le site Coin ATM Radar, qui recense les distributeurs de cryptos, indique que leur nombre a dépassé 7 000 dans le monde. À Paris, 5 distributeurs ont également été proposés au public récemment. Cela montre une adoption croissante des crypto-monnaies au niveau local.

 

Les distributeurs cryptos envahissent le monde

Ces 7 000 distributeurs ne sont pas distribués de manière homogène dans le monde. Pour l’instant, ce sont les États-Unis qui mènent très largement les autres pays, avec 5063 distributeurs proposés. Le Canada suit (755 distributeurs de cryptos), puis le Royaume-Uni (302), l’Autriche (142) et l’Espagne (82).

La grande majorité de ces distributeurs proposent des Bitcoins (BTC). Mais 4 autres cryptodevises ont aussi réussi à se propager : les Bitcoin Cash (BCH), les Ethers (ETH), le Dash (DASH) et le Litecoin (LTC). Les deux cryptodevises anonymes Zcash (ZEC) et Monero (XMR) apparaissent également, mais de manière moins dense, ainsi que l’altcoin humoristique Dogecoin (DOGE).

👉 Sur le même sujet, lisez notre article : des distributeurs à LTC en Corée du Sud

 

5 nouveaux distributeurs à cryptos en France

Comme nous vous l’expliquions en janvier, la France a un retard certain quand il s’agit de proposer des distributeurs de cryptos. Jusque là, on en comptait 4, grâce à un petit nouveau qui avait fait son entrée à Lille il y a un peu plus d’un mois. Depuis, cinq distributeurs sont apparus sur la carte de Coin ATM Radar en région parisienne, dont trois dans des Vapes Room. Ils proposent uniquement des achats de Bitcoin. La capitale avait bien besoin de ces nouvelles machines, car il n’y en avait jusque là aucune. Ceux qui souhaitent se procurer du BTC de manière anonyme peuvent donc se rendre dans ces points de vente.

👉 Plus d’infos dans notre dossier : Comment acheter du Bitcoin ?

 

Des avantages pour l’anonymat

Car l’anonymat reste un des plus gros avantages des distributeurs de cryptos, à l’heure où les régulateurs forcent les exchanges à communiquer des informations sur leurs clients. Mais cela n’est pas garanti : le distributeur de Lille est par exemple muni d’un sas de sécurisé avec caméra par, ce qui force l’utilisateur à s’identifier. Reste que ce type de solutions devrait continuer à se démocratiser, pour offrir à ceux qui le souhaitent un moyen alternatif d’accéder aux cryptos.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments