Digital Currency Group (DCG) enregistre plus d'un milliard de dollars de perte en 2022

Dans le secteur des cryptomonnaies, 2022 a été une année charnière où personne n'a été épargné. Le fonds d'investissement Digital Currency Group (DCG) enregistre sur l'année passée des pertes s'élevant à 1,1 milliard de dollars. La chute des cours de cryptomonnaies et les faillites à répétition sont les principales raisons énoncées par le groupe.

Digital Currency Group (DCG) enregistre plus d'un milliard de dollars de perte en 2022

Une année 2022 plus que morose

Alors que le PDG du Digital Currency Group (DCG), Barry Silbert, annonçait en janvier dernier que 2022 était l'année la plus difficile de sa vie d'un point de vue personnel et professionnel, le groupe connu pour ses investissements dans l'univers des cryptomonnaies vient de révéler une perte colossale.

D'après sa filiale CoinDesk, DCG a perdu 1,1 milliard de dollars sur l'année passée. En décembre dernier, la valeur totale des actifs du groupe s'établissait à 5,3 milliards de dollars, dont 262 millions de dollars en trésorerie. Dans son rapport trimestriel destiné aux investisseurs, DCG affirme que la diminution de son capital est liée à l'état du marché des cryptomonnaies et aux faillites qui en découlent :

« Outre l'impact négatif de la baisse des prix du Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies, les résultats de l'année dernière reflètent l'impact du défaut de paiement de Three Arrows Capital (3AC) sur Genesis. »

En effet, rappelons que le fonds d'investissement 3AC, une référence dans le secteur blockchain, a été placé en liquidation en juin 2022. Cette faillite a directement impacté Genesis, filiale du DCG, qui avait prêté près de 2,36 milliards de dollars à la firme originaire de Singapour.

👉 Découvrez comment les entreprises du secteur ont traversé le bear market de 2022

L'application crypto tout-en-un et ultra-sécurisée

Gagne 10 $ en Bitcoin pour chaque ami que tu parraines à ZenGo 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Des problèmes financiers à venir pour DCG ?

Faisant face à son prêt non remboursé, Genesis n'a pas eu d'autres choix que de se déclarer en faillite en janvier dernier : elle devait un minimum de 3,4 milliards de dollars à ses créanciers, dont plus de 750 millions de dollars à la société Gemini, fondée par les frères Cameron et Tyler Winklevoss en 2015.

De plus, notons que le Digital Currency Group est actuellement dans l'impossibilité de régler l'ensemble des dettes de Genesis. Pour sortir la tête de l'eau, un accord de principe a été signé entre DCG, la firme en faillite et ses créanciers afin de maximaliser la valeur des actifs que pourront récupérer les clients et les créditeurs de la plateforme.

En parallèle, Gemini s'est engagé à participer jusqu'à hauteur de 100 millions de dollars pour rembourser une partie de ses clients lésés par Genesis. Cependant, pour être officiellement applicable, cet accord nécessite d'être approuvé par un tribunal. Il faut donc patienter encore quelques temps avant que cette affaire puisse se résoudre pour le fonds d'investissement.

👉 Pour en savoir plus sur la faillite de Genesis

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source : Business Wire

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les 5 citations (prophétiques) de Satoshi Nakamoto, fondateur de Bitcoin (BTC)

Les 5 citations (prophétiques) de Satoshi Nakamoto, fondateur de Bitcoin (BTC)

Faux audit, délit d'initié, opacité des opérations... 4 éléments à retenir de la plainte de la CFTC contre Binance

Faux audit, délit d'initié, opacité des opérations... 4 éléments à retenir de la plainte de la CFTC contre Binance

Le layer 2 zkEVM de Polygon (MATIC) débarque aujourd'hui sur le mainnet Ethereum (ETH)

Le layer 2 zkEVM de Polygon (MATIC) débarque aujourd'hui sur le mainnet Ethereum (ETH)

Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies

Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies