Curve et la gouvernance décentralisée

Curve, une plateforme de finance décentralisée (DeFi) tournant sur Ethereum, offre aux détenteurs de CRV la possibilité de verrouiller leurs jetons dans des pools de liquidité afin de les convertir en veCRV, jetons de gouvernance décentralisée (DAO) sur le réseau.

Ainsi, les veCRV permettent de soumettre des propositions de changement et de voter pour celles qui présentent un intérêt. Plus la durée du verrouillage est longue, plus le détenteur gagne en pouvoir.

Depuis le lancement des CRV à la mi-août, le nombre de jetons bloqués pour les votes est très faible. Actuellement, il représente seulement 6,7 % des jetons en circulation, ce qui signifie que seule une minorité d'investisseurs participe au fonctionnement du système.

👉 À lire sur le même sujet : Curve : 1 milliard de $ de tokens verrouillés malgré une gestion polémique

Décentraliser n'a pas que du bon

Le protocole DeFi yearn.finance, agissant en tant que pool de liquidité pour Curve, a profité de cette fragilité pour obtenir 58% des droits de vote. Jugeant qu'il s'agissait d'un véritable problème, Mickael Egorov, fondateur et PDG de Curve, a souhaité changer la donne.

Ce dernier a immobilisé 621 860 CRV (soit 1,85 million de dollars au moment de la rédaction du présent document) pour une période de quatre ans. Ce geste, exécuté à la hâte, lui a permis de s'emparer de 71% du pouvoir de gouvernance.

Dans les heures qui ont suivi, nous avons pu observer une communauté particulièrement méfiante déplorant le comportement d'Egorov. Celui-ci a expliqué dans le channel Télégram dédié les raisons ayant motivé son acte et s'est excusé.

« Les gens ne verrouillaient pas beaucoup, mise à part 0x431 (yearn) et moi qui essayions de compenser. Mais j'ai réagi de façon excessive. Je suis terriblement désolé. Réglons ça. Je veux dire, je peux m'abstenir de voter, mais il vaut mieux régler cela de manière appropriée », a-t-il dit.

Si la promesse d'Egorov de ne pas manipuler le système est tenue, cela prouvera effectivement que ses actions n'ont pas été menées par cupidité.

Cependant, la conséquence directe sera une stagnation des activités de la startup DeFi, car il faut jusqu'à 33% du pouvoir pour proposer un changement et 50% pour effectuer une mise à jour.

👉 Lisez notre fiche explicative de la finance décentralisée (DeFi)

Chaque problème a une solution... mais laquelle ?

Après avoir clairement affiché son mécontentement à l'égard de la démarche entreprise par Egorov, André Croje, fondateur de yearn.finance, a présenté le résultat de ses calculs dans le cadre de la résolution de ce problème.

« En supposant que les gens ne fassent pas de verrouillage de 4 ans, et ne fassent qu'un verrouillage d'une semaine ; il faut seulement verrouiller 150 000 000 CRV pour réduire le pouvoir du fondateur à 50% », a-t-il partagé sur Twitter.

Actuellement, l’approvisionnement en circulation est de 9 853 935 CRV. Ainsi, Croje affirme - avec sarcasme - qu'il faut verrouiller dix fois plus de jetons qu'il n'y en a sur le marché pour espérer obtenir une issue.

L'équipe Curve, en revanche, est apparemment convaincue que les choses vont bientôt revenir à la normale. Un porte-parole de Curve aurait révélé à Decrypt ce qui suit:

« Le verrouillage des votes sur Curve a à peine commencé, [cela] devrait donner une chance à nos utilisateurs de verrouiller les votes ».

Pour l'instant, aucune réponse claire n'est véritablement formulée. Ce qui est certain, cependant, c'est que les détenteurs de jetons du CRV sont les acteurs les plus susceptibles de permettre à Curve de sortir de cette situation désagréable.

👉 À lire sur le même sujet : Le market cap de la DeFi serait surévalué de 2,9 milliards de dollars

 

Tout cela nous amène à constater une fois de plus que malgré le potentiel énorme qu'elle recèle, la décentralisation doit encore relever de nombreux défis.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments