Bonjour et bienvenue dans le Crypto Brunch. Je partage avec vous, chaque dimanche, un condensé de l'actualité crypto de la semaine.

C'est parti ! 😃


NEO fait peau neuve

 

Crypto Neo (NEO) - Logo Cryptoast

Lundi NEO 3.0 a été annoncé. Il s'agira d'une nouvelle blockchain et les holders de NEO devront échanger leurs pièces contre des nouvelles. Prévue pour être déployée au deuxième trimestre 2020, elle entrera dans son testnet le mois prochain.

Le co-fondateur Erik Zhang a dit que cette nouvelle blockchain est nécessaire car les projets futurs de Neo ne sont pas compatibles avec la version actuelle. Une architecture plus performante, rapide et stable est impérative. La roadmap a rapidement été partagée.

Neo a ajouté qu'une transition en douceur est prévue pour les applications décentralisée (dApps). La nouvelle blockchain devrait leur permettre de continuer leur travail sans soucis.

Récemment Neo s'est d'ailleurs allié avec Zeux, une application qui permet de convertir ses cryptos instantanément. Cela permet dorénavant aux détenteurs de NEO de les utiliser dans tout les commerces qui acceptent Apple Pay ou Samsung Pay.


Ethereum, la crypto clé de l'adoption

 

Crypto Ethereum (ETH) - Logo Cryptoast

 

Être la plus grosse altcoin ne relève pas du hasard. Ethereum est la principale crypto "intelligente", celle qui a le plus de développeurs et donc forcément c'est sur elle que le plus de valeur ajoutée est susceptible d'apparaître dans ce secteur.

Elle est d'ailleurs la première plateforme de contrats intelligents, autant en volume de transaction qu'en terme d'adresses actives.

 

 

Sa malléabilité et sa simplicité font qu'elle a été choisie comme base pour de nombreuses blockchains publiques comme privées, le Blockchain As A Service (BaaS). Ceci inclue les plus grosses entreprises mondiales.

Amazon Managed Blockchain propose aux entreprises sa solution de blockchain privée via Hyperledger Fabric. Nestlé et AT&T sont déjà sur le coup et comptent utiliser ce service.
Mais cet été c'est Ethereum qui fait son apparition dans l'offre d'Amazon.

Le besoin de réseaux fiables et immuables mais sans autorité centrale est de plus en plus important. Cependant ces structures sont difficiles à mettre en place, à configurer, à gérer. Amazon s'occupe de fournir les nœuds, gérer les certificats, la sécurité et mettre à l'échelle le réseau.

"Ethereum est tout à fait adapté pour les réseaux de blockchains hautement distribués. Là où la transparence des données entre les membres est primordiale" - Amazon

Ce titan n'est pas la seule grosse entreprise à promouvoir ce protocole de blockchain. Microsoft s'y met aussi.

En plus d'offrir des récompenses pour le développement sur Ethereum, Microsoft a décidé d'utiliser Quorum. Il s'agit de la blockchain privée à contrats intelligents de JP Morgan qui fonctionne sous le protocole d'Ethereum. Elle sera utilisée pour faire tourner Azure Blockchain Service, l'extension blockchain d'Azure. Quorum est d'ailleurs utilisé par plus de 200 banques !

Un récent article de Forbes montre à quel point Ethereum est populaire. Il annonce que plus de 50% des entreprises présentes dans leur listeBlockchain 50: Billion Dollar Babies” développent des applications sur Ethereum ou sur ses dérivés. 24 de ces entreprises utilisent directement la blockchain Ethereum. Il semble qu'elle gagne de plus en plus d'intérêt parmi les grands acteurs de multiples secteurs, y compris dans le secteur bancaire.

Une crypto qui continue d'évoluer. La première phase pour qu'elle passe en proof-of-stake est en passe de trouver une date.  Phase Zéro pourrait avoir lieu le 30 Juin prochain.

Récemment Vitalik Buterin a d'ailleurs résumé quelques idées qu'il aimerait voir sur Ethereum dans un avenir proche. On peut citer l'arrivée de l'identité décentralisée, de systèmes de micro-paiements, de place de marché décentralisées et automatisables, de systèmes de réputation, d'assurances, DNS décentralisés, publications de registres pour améliorer la transparence et la sécurité, test de nouvelles formes de gouvernance, tout un écosystème financier ...

Des idées qui prennent racine visiblement. Par exemple Singapour va dorénavant mettre tout les diplômes de ses étudiants sur le mainnet d'Ethereum.

Ethereum s'avance clairement pour devenir le plus grand réseau de blockchains au monde en atteignant l'adoption sur de multiples fronts.


BitFinex, suite de l'affaire

 

 

Connaissant tous la rapidité légendaire du milieu de la justice vous vous doutez bien que l'enquête n'a pas avancée en une semaine. Une seule lumière a potentiellement été faite concernant la raison de la gelée des fonds. Il semblerait que la gelée des fonds de Crypto Capital soit liée à une enquête du département de la Justice des États-Unis.

Cependant du côté de BitFinex il se passe bien des choses.

L'avocat général de Tether reconnaît qu'à l'heure actuelle, seulement 74% des USDT sont assurés par un dollar. En somme, dans l'état des finances de l'entreprise, 1 USDT vaut 0.74$. Un prix qui ne semble absolument pas être prit en compte par le marché qui valorise toujours 1 USDT à quasiment 1$. Tandis que les prix moyens sur BitFinex ont récupéré leur premium (différence de prix à la hausse). Il est actuellement de plus de 5% par rapport aux autres exchanges. Le BTC y a notamment dépassé les 6000$.

BitFinex est actuellement bloqué. Comment faire pour récupérer ces 850 millions de dollars nécessaires à la stabilité du Tether ? Une solution assez simple leur est venue, organiser une IEO.
En résumé il s'agit d'une ICO ayant lieu sur un exchange. Tout d'abord à l'état de rumeur, le projet a été dévoilé par un des actionnaires qui a partagé le white paper (un document relatant les détails du projet).

L'IEO souhaite récolter 1 milliard de dollars et est pour l'instant disponible aux investisseurs privés. Son ouverture au public se ferait le 10 Mai.
Les jetons ont pour but d'apporter des fonds à BitFinex et seront rachetés sur une base mensuel avec 27% des profits faits le mois précédent. Cela semble un très bon moyen pour récupérer la liquidité nécessaire. La société annonçant que même dans le cas où les fonds gelés ne pourraient être récupérés, la totalité des jetons devraient être rachetés en 4 ans.
Selon l'actionnaire, la société a déjà levé 600 millions de dollars.

Probablement pour essayer de conserver sa clientèle, l'exchange a également décidé d'introduire de nouveaux stable-coins. Stasis Euro (EURS) et CryptoFranc (XCHF) ont faits leur apparition.
C'est également le cas de Wrapped Bitcoin (WBTC), du bitcoin sous Ethereum.


Un tour sur les pourcentages

 

 

Datalight a récemment partagé une étude dans laquelle ils ont cherché à savoir dans quels pays et en quelle quantité sont présents les traders de crypto-monnaie.
En se basant sur le nombre d'adresses IP utilisées dans le top 100 des exchanges ils en ont conclu ce tableau :

https://datalight.me/blog/wp-content/uploads/2019/04/geographical_distibution_traders-691x1024.png

Il y est intéressant de noter la quantité impressionnante d'adresses IP américaines, plus de 22 millions. Évidemment beaucoup de traders doivent utiliser un service de VPN pour se connecter à certains exchanges. C'est par exemple le cas de la Chine où le trading de crypto est banni.
Vous avez dorénavant une idée des pays les plus actifs dans le trading.

Ce nombre de 22 millions en Amérique s'approche d'une autre estimation de Blockchain Capital. Selon cet article 9% des américains possèderaient du bitcoin.
Comme on s'en doute la crypto-monnaie est avant tout un phénomène qui touche les tranches jeunes de la population. Les plus jeunes sont selon le sondage les premiers en terme de familiarité, perception, conviction, possession et propension à acheter lesdites cryptos. Un sondage publié au début du mois montrait par exemple que seulement 3% des retraités du pays étaient exposés au bitcoin.
Des pourcentages plutôt élevés quand on connaît l'aspect "niche" que conservent les crypto-monnaies.

https://cdn-images-1.medium.com/max/1800/1*DSF2u4NUDgfzz8priZkPlg.pngPourtant malgré que le pays soit le numéro un là dessus, une enquête de CipherTrace annonce une augmentation de 46% des transferts des exchanges américains à destination des exchanges offshore.
Visiblement tout le monde cherche à échapper à leur régulation...

Quand il est question de données sur la possession de cryptos on s'intéresse généralement aux investisseurs institutionnels. C'est ce qu'à fait Fidelity Investments en sondant ces personnes là.
Ils révèlent que 22% des investisseurs institutionnels sont exposés à l'univers des crypto-actifs.
40% d'entre eux ont répondu qu'ils se déclarent prêts à y entrer dans moins de 5 ans.
Il ressort du sondage que le principal frein qu'ils rencontrent est la volatilité du secteur.

La question a aussi été posée à plus de 700 millionnaires dans des pays développés par deVere Group.
Le sondage signale cette fois ci que 68% d'entre eux ont ou sont prêts à  investir dans les cryptos dans les 3 prochaines années.


Bienvenue à Blockchain-Bourg

 

Kuala Lumpur en Malaisie

 

On connaît tous le concept de smart-city, ces villes utilisant les technologies de l'information et de la communication pour être plus performantes. L'idée fait le tour dans la tête de nombreuses personnes et le principe d'une ville du futur sous blockchain a germé chez certains.

Le gouvernement chinois a annoncé supporter la construction d’une « blockchain-city » sur la voie maritime du détroit de Malacca, en Malaisie. La ville utilisera sa propre crypto-monnaie et ses infrastructures seront entièrement basées sur la technologie blockchain. Les responsables du projet sont actuellement dans la phase d’investissement et souhaitent lever 120 millions de dollars avant le lancement.

C'est un également un projet que GBCI Ventures a en tête. Cependant contrairement à l'annonce au dessus ils n'iraient pas jusqu'à créer une ville blockchain. Il s'agirait plutôt d'utiliser la blockchain pour faciliter la création de villes intelligentes puis d'y incorporer la transparence dans ses transactions.

Quoi qu'il en soit, il semble que même l'architecture ne puisse se passer de cette technologie.

Plus d'informations à ce sujet : Malaisie : une « blockchain city » épaulée par le gouvernement chinois


Binance, les rumeurs de margin-trading

 

Crypto BNB Binance Coin

 

Selon les recherches d'un utilisateur de reddit dans l'API de Binance, il semblerait que le margin-trading soit sur le point d'apparaître.

Une fonction avait été trouvée il y a quelques semaines, lançant la rumeur de l'arrivée des leviers. Les mots "isMarginTradingAllowed" apparaissaient déjà dans l'API de l'exchange.

Il se trouve que dorénavant la fonction semble activée. 9 paires de cryptos sont passés de false à true, indiquant l'activation de la fonction !

Sont concernés le BTC, le BNB, l'ETH, le TRX et enfin le XRP, tout les 5 dans leurs paires USDT et BTC.
Il est probable qu'on voit dans les semaines qui viennent l'arrivée de cette fonctionnalité tant attendue. L'un des seuls points qu'il manque à Binance pour vraiment en faire l'exchange de référence.


Nike dépose Cryptokicks

 

Slogan de Nike

 

Le géant du prêt-à-porter a déposé une demande pour la marque Cryptokicks. Dans ce document beaucoup de détails sont donnés.

Nike semble vouloir lancer à la fois sa crypto-monnaie et sa place de marché. La crypto est décrite comme étant une devise numérique destinée au commerce en ligne de chaussures et de vêtements.
Elle prévoit également de créer des portefeuilles matériels, des logiciels de cryptos, des applications mobiles visant à fournir un accès à des utility-tokens et des jeux vidéo sur ordinateur.

Chaque semaine de nouvelles entreprises lancent leur monnaie et leur place de marché. Il semble que personne ne les en empêche. 🤔

Plus d'informations à ce sujet : Nike et les « cryptokicks » : un altcoin pour la marque ?


Bon brunch !

A propos de l'auteur : Ryo

twitter-soothsayerdata

Rédacteur sur Cryptoast depuis début 2018, j’aime partager mes découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la blockchain. Je m’occupe notamment de rédiger des résumés de l’actualité crypto chaque semaine que je vous présente le dimanche durant le “Crypto Brunch”.
Tous les articles de Ryo.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments