Craig Wright, qui n’est décidément plus à une polémique près, vient d’être accusé d’avoir plagié une partie de sa thèse. Cela pourrait remettre en cause son statut de docteur.

 

Craig Wright aurait plagié sa thèse

L’analyse de la thèse de Craig Wright a été publiée par l’utilisateur anonyme Paintedfrog sur Medium. Très complète, elle met en regard la publication de Wright avec plusieurs sources. La plupart du temps, les phrases semblent copiées de manière presque identique, avec quelques changements d’adjectifs pour tromper les logiciels anti-plagiat :

Craig Wright plagié thèse

Source : Paintedfrog via Medium

Au total, ce sont au moins 30 pages de la thèse de Wright qui auraient été produites de cette manière, avec un chapitre 6 presque entièrement plagié selon la source. Au-delà de la moralité plus que douteuse de ces emprunts, ce qui pose également souci, c’est que le doctorat de Wright est basé sur cette thèse, et sur ces recherches présentées comme originales. Le statut de docteur du créateur du Bitcoin SV pourrait donc être sérieusement remis en question.

👉 Découvrez le projet Bitcoin SV (BSV)

 

Le créateur du Bitcoin SV habitué des emprunts ?

Comme le souligne l’auteur de l’analyse, c’est loin d’être la première fois que Craig Wright est accusé de plagiat pour ses écrits. Un autre de ses diplômes, un Master of Laws, a également été pointé du doigt comme ayant des similarités avec d’autres publications. Un article publié par Sam Williams revient sur les très nombreuses accusations de plagiat dont Craig Wright a fait l’objet.

La grande ironie de l’affaire, c’est évidemment que Craig Wright a basé tout son argumentaire ces dernières années autour du fait qu’il serait lui-même victime de plagiat. Prétendant être Satoshi Nakamoto sans jamais le prouver, il a enregistré une demande de droits d’auteur sur le Bitcoin, et dépose de manière incessante des brevets crypto, afin de se protéger selon lui des vols d’idée dont il serait victime. Et il ne s’embarrasse pas toujours de logique. À la fin de l’année dernière, il avait ainsi accusé Satoshi Nakamoto (oui, ce même Nakamoto qu’il prétend être) d’avoir plagié sa thèse sur le Bitcoin.

Ces emprunts et modifications ne semblent par ailleurs pas s’arrêter à des publications de recherche. Actuellement empêtré dans une dispute légale, Craig Wright a été accusé d’avoir falsifié des documents… On ne résiste donc pas à l’envie de citer Wright lui-même, qui expliquait en 2008 :

« Le plagiat est plus sérieux que ce que la plupart des gens pensent. C’est une violation criminelle de la loi sur le droit d’auteur, et c’est également une fraude criminelle. »

À méditer...

👉 Lisez également : Vitalik Buterin se moque de Craig Wright, les fans du BSV sortent les dents

 

Source image : Capture d’écran, CoinGeek via YouTube

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments