Durant son intervention au CC Forum Conference 2019, Craig Wright, le célèbre entrepreneur australien et créateur autoproclamé du Bitcoin, accuse Satoshi Nakamoto, qui d'après lui est un autre développeur, de l'avoir plagié.

 

Une mystérieuse thèse universitaire

Ses déclarations sont plutôt curieuses étant donné qu'il assure lui-même être Satoshi Nakamoto, sans pour autant avoir réussi à convaincre l’immense majorité de la communauté crypto. Selon les propos de Wright, la création du Bitcoin était l'effort d'une équipe et non d'un seul individu. Il prétend avoir fait partie du groupe qui a conçu la première des cryptomonnaies.

Craig Wright continue tout de même son combat pour être reconnu comme le vrai Satoshi Nakamoto. Il a même avancé que l'autre Satoshi a plagié sa thèse universitaire portant sur le Bitcoin. Craig Wright affirme même que la vérité sur le sujet sera bientôt dévoilée (nous en doutons fortement) :

L'université a toujours ma thèse de 2008, ils ont toujours ma proposition. [....] Rien que pour ça, vous pouvez prendre une décision quant au moment où elle sera publiée, et elle le sera.

Poursuivant avec assurance, Craig Wright a ajouté :

Est-ce que Satoshi m'a plagié ? Parce qu'il y a des sections dans le whitepaper, des paragraphes entiers, dans certains de mes travaux.” 

La vidéo de l'intervention de Craig Wright est disponible si vous souhaitez vous faire un propre avis sur ses propos. La conversation sur le sujet commence à 12:00 :

 

 

Une présence qui dérange

La dernière intervention publique de Wright a suscité de vives réactions de la part de la communauté sur Twitter et notamment de la part de Tone Vays, un expert en trading et en cryptomonnaies :

Alors Craig Wright « FakeToshi » vient d'admettre sur scène que Satoshi a plagié son article de 2008 que l'université ne publiera pas tant qu'il n'aura pas gagné le procès.

Charlie Lee, le créateur du Litecoin (LTC), a été étonné de voir que Craig Wright soit invité à une telle conférence, fait suffisant pour que de nombreux acteurs du secteur n'y participent pas :

Beaucoup d'entre nous se sont engagés à ne pas assister à une conférence qui invite Faketoshi. Pourtant, vous avez toujours l'intention de partager la même scène avec lui. Honte.

 

Malgré tous les problèmes auxquels il peut faire face, le Fake Satoshi continu ses actions pour être reconnu comme l'inventeur de la technologie. Craig Wright a déjà fait face à de nombreuses accusations liées à l'affaire de la succession de Dave Kleiman. Le juge de l'affaire a ordonné que Wright verse la moitié des BTC mis en cause à la famille Kleiman, soit une somme de 550 000 bitcoins.

Comme à l'habitude de Wright, il y a fort à parier sur le fait que l'on ne verra jamais un seul mot de sa fameuse thèse ...

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments