Le juge Bruce Reinhart, de la Southern District Court of Florida, a ordonné à Craig Wright de se séparer de la moitié de ses bitcoins (BTC) d'avant 2014, d'une valeur de plus de 5 milliards de dollars à l'heure actuelle, à la famille de Kleiman. Cette annonce sonne la défaite de Craig Wright dans l'affaire Kleiman. La propriété intellectuelle détenue par Craig Wright devra aussi être livrée à la famille de son ancien associé.

 

Craig Wright en grande difficulté

L'affaire n'est pas encore terminée. Il y a encore des questions de procédure, y compris de recouvrement, qui doivent être réglées. Toutefois, les questions de fond ont été tranchées et les décisions majeures ont été prises. Selon la source, bien que le juge Reinhart n'ait pas trouvé Wright crédible, il n'a pas conclu que Wright était ou non Satoshi Nakamoto, le créateur du Bitcoin.

L'ordonnance de Reinhart devra être adoptée par la juge de district, Beth Bloom, avant de devenir définitive. Cela suppose également que les avocats de Wright ne déposent aucune exception ou objection. Néanmoins, avec les différents manques de suivi des procédures de la part de Craig Wright et de ses nombreux refus de présenter des documents demandés par les juges, il est fort probable que la chance ne tourne plus en sa faveur.

Sa défaite dans l'affaire Kleiman fait suite au rejet d'une autre affaire devant un tribunal britannique, où Wright a affirmé que Roger Ver l'avait diffamé. Le juge a déclaré qu'il y avait peu de preuves suggérant que la réputation de Wright avait été entachée et que les États-Unis étaient une meilleure juridiction pour rendre un jugement.

Les questions de fond dans l'affaire Kleiman étant réglées, le tribunal devra maintenant déterminer comment récupérer les 550 000 bitcoins de Craig Wright.

 

Quelle est l'origine de cette affaire ?

En 2018, Ira Kleiman, le frère de Dave Kleiman, associé de Wright, a poursuivi Craig Wright pour avoir prétendument tenté de s'approprier les 1,1 million de bitcoins détenus par la famille de Kleiman dans une société familiale. Ces bitcoins étaient la propriété conjointe de Wright et Kleiman, mais après la mort de son associé en 2013, Craig Wright a commencé à vouloir récupérer l'intégralité de la cryptomonnaie stockée sur des wallets.

Au cours de cette bataille judiciaire d'un an, il semble que Craig Wright ait tenté de falsifier des documents et de mentir, sous peine de parjure, afin de revendiquer le droit sur les 5 milliards de dollars qui était détenu par Kleiman. Cette énorme quantité de bitcoins a été acquise par l'intermédiaire de W&K Info Defense Research, une société que les deux hommes ont conjointement exploitée à partir des premiers jours de la cryptomonnaie.

 

Étonnamment, le Bitcoin SV (BSV) n'a pas vraiment réagi à cette annonce et ne semble pas avoir perturbé les investisseurs de cette cryptomonnaie. Depuis l'annonce de la défaite de Craig Wright, le cours n'a diminué que de 5% alors qu'il avait plus que doublé lors de l'annonce d'une fake news. Craig Wright possédant une grande partie de cette cryptomonnaie peut facilement manipuler son prix afin de préserver un certain équilibre. Toutefois, afin de payer ce qu'il doit, il devra surement se séparer d'une grande partie de ses biens et cela pourrait probablement avoir un impact sur le prix du Bitcoin SV.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments