Craig Wright a-t-il (enfin) abandonné sa bataille contre les développeurs de Bitcoin (BTC) ?

La fin d’une très longue saga ? Craig Wright, le défenseur du Bitcoin SV (BSV), semble avoir arrêté d’affirmer qu’il est Satoshi Nakamoto. Qu’est-ce qui est arrivé à « Faketoshi » ?

Craig Wright a-t-il (enfin) abandonné sa bataille contre les développeurs de Bitcoin (BTC) ?

Craig Wright abandonne sa bataille contre les développeurs de Bitcoin

2024 signera-t-elle la fin de la longue saga judiciaire de Craig Wright ? Pour rappel, l’homme affirme depuis 2016 qu’il est Satoshi Nakamoto, sans jamais en apporter de preuve. Il a intenté plusieurs procès à des développeurs Bitcoin et des organisations, affirmant qu’on lui doit de l’argent pour sa « création ».

Mais en mars dernier, la justice avait tranché : Craig Wright n’avait pas pu apporter de preuve tangible qu’il était le créateur de Bitcoin. Et ce, malgré les nombreux dépôts de brevet et autres actions qu’il a entreprises depuis presque une décennie.

👉 Pour en apprendre plus – Qui est Craig Wright, le fer de lance du BSV ?

Cette défaite, très symbolique pour Craig Wright, semble avoir déjà eu des conséquences sur ses autres procès. Ce dernier vient en effet d’abandonner l’affaire qu’on appelle « Tulip Trading ». Débutée en février 2021, elle a opposé Craig Wright à des développeurs Bitcoin, Bitcoin Cash et Bitcoin SV. L’homme souhaitait récupérer 111 000 BTC qui lui auraient été dérobés, et qu’il affirmait devoir détenir légitimement.

Le problème, c’est que Craig Wright demandait de facto un fork du Bitcoin pour pouvoir récupérer des fonds « gratuitement ». La demande était universellement jugée comme absurde, mais elle a mis une épine dans le pied de l’écosystème des développeurs Bitcoin. De ce procès est né le « Bitcoin Legal Defense Fund », créé entre autres par Jack Dorsey.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Une étape majeure pour les développeurs de Bitcoin

Craig Wright ne bataillera donc plus dans le cadre de l’affaire Tulip Trading. La victoire est importante, selon le Bitcoin Legal Defense Fund :

« Cela met un point final à une campagne de harcèlement et d’intimidation qui a duré près d’une décennie et cela marque une victoire majeure pour les développeurs Bitcoin et les logiciels open source en général. »

Le communiqué cite aussi la conclusion du juge qui avait tranché en mars dernier. Ce dernier était formel :

blockquote icon

« “Premièrement, le docteur Wright n’est pas l’auteur du whitepaper de Bitcoin. Deuxièmement, le docteur Wright n’est pas la personne qui a adopté ou opéré sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto de 2008 à 2011. Troisièmement, le docteur Wright n’est pas la personne qui a créé le système Bitcoin. Et quatrièmement, il n’est pas l’auteur des versions finales du logiciel Bitcoin.” »

Juge James Mellor

👉 Dans l’actualité également – Halving Bitcoin : les plateformes d’échange seront à court de BTC dans 9 mois, selon Bybit

7,4 millions de dollars d’actifs appartenant à Craig Wright avaient également été gelés pour couvrir les frais légaux de la Crypto Open Patent Alliance (COPA), à l’origine du procès. Il semblerait donc que celui que l’on surnomme « Faketoshi » ne puisse plus se permettre d’affirmer qu’il est le créateur du Bitcoin.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Bitcoin Legal Defense Fund

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées