En Corée du Sud, le futur président souhaite déréguler les cryptomonnaies

Yoon Suk-Yeol s’est fait connaître en étant un candidat particulièrement conservateur et controversé, au point qu’il est parfois surnommé le « Trump coréen ». Mais à l’inverse de l’ancien président des États-Unis, le futur président de Corée du Sud est favorable aux cryptomonnaies.

L’élection a été serrée, Yoon Suk-Yeol arrivant premier devant le candidat opposé Lee Jae-Myung avec seulement moins d’un pour cent d’écart. Fait rare pour un débat présidentiel, les cryptomonnaies ont été particulièrement évoquées par les deux hommes, qui ont adopté des postures « crypto-friendly » dans le but de récupérer les voix d’une partie des jeunes votants.

La Corée du Sud est particulièrement ouverte aux cryptomonnaies. Une étude parue en 2021 indiquait qu’environ 10% des habitants du pays avaient investi dans les crypto-actifs au premier semestre. On y trouve également des plateformes d’échange d’ampleur, comme Upbit, Bithumb et Coinone.

👉 Retrouvez notre guide – Comment acheter du Bitcoin (BTC) ?

Une réglementation actuelle plutôt stricte

La réglementation sud-coréenne actuelle est stricte, en particulier pour les plateformes d’échange. Face aux nouvelles mesures, la majorité d’entre elles ont été forcées de fermer leurs portes en 2021. Du côté des investisseurs, les mesures de vérification d’identité (KYC) ont été renforcées, et les transactions suspectes sont rapportées aux autorités compétentes.

La taxation est également sévère. À partir de 2023, les personnes rapportant des gains de plus de 2.5 millions de wons coréens (KRW), soit 1 840 euros environs au cours actuel, seront taxés à 20%.

Le gouvernement actuel souhaite cependant développer certains secteurs. Le ministère des Sciences et des Technologies de l’information et de la communication a par exemple annoncé le déblocage de 233,7 milliards de wons pour favoriser le développement du metaverse. Le régulateur coréen a par ailleurs confirmé que la régulation des NFT n’était pas un objectif pour l’instant.

👉 À lire sur ce sujet – Corée du Sud : Coinone va interdire les retraits vers les portefeuilles externes non vérifiés

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Le nouveau président devrait alléger le cadre réglementaire

De son côté, Yoon Suk-Yeol a fait de la dérégulation des cryptomonnaies un enjeu de campagne. Il estimait que les réglementations actuelles pouvaient être « détachées de la réalité et peu raisonnables ». L’allègement de telles mesures permettrait selon lui de débloquer le « potentiel illimité du marché des actifs numériques ».

Dans son programme, il a proposé de relever le plafond de gains en crypto-actifs à partir duquel les investisseurs commencent à être taxés. Le futur président souhaite également attirer les « licornes », c’est-à-dire les startups crypto valorisées à plus d’un milliard de dollars.

Yoon Suk-Yeol n’oublie cependant pas le versant criminel : il souhaite prendre des mesures afin que les cryptomonnaies obtenues de manière illégale soient confisquées, et reversées aux victimes. On ne sait cependant pas comment cela sera fait, ces actifs étant particulièrement difficiles à saisir.

Le controversé nouveau président de Corée du Sud mise donc particulièrement sur le domaine dans les années à venir. Cela devrait confirmer la place du pays dans l’écosystème crypto, et potentiellement attirer des acteurs majeurs du secteur.

👉 Découvrez également – KB Kookmin Bank va lancer le premier fonds d’investissement en cryptomonnaies de Corée du Sud

Source : Statista

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments