Palm, un futur poids lourd des NFTs ?

La ruée vers les tokens non fongibles (NFTs) ne s'arrête plus et de très nombreux projets émergent pour surfer sur cette vague pour le moment infatigable. Quelques protocoles comme Flow ont émergé ces derniers mois, réduisant les nombreux obstacles imposés par Ethereum et sa congestion, ce réseau étant encore à ce jour l'un des plus utilisés pour les NFTs.

Toutefois, le protocole Flow avec son application NBA Top Shot engrange aujourd'hui l'écrasante majorité des transactions en lien avec les NFTs, entrant en concurrence directe avec Ethereum sur ce secteur précis. C'est dans cette optique que ConsenSys vient d'annoncer le lancement de Palm, une sidechain Ethereum uniquement dédiée aux NFTs.

Ce nouveau produit de la société de développement derrière Infura et MetaMask apportera un vent de fraicheur à l'écosystème des NFTs sur Ethereum. Alimentée par un token éponyme PALM, cette sidechain connectée à Ethereum se caractérise par de faibles coûts en gas, une exécution rapide des transactions et une efficacité énergétique largement supérieure à celle d'aujourd'hui sur Ethereum.

Contrairement à Flow de Dapper Labs qui reste assez fermé, Palm bénéficiera d'une interaction avec la communauté Ethereum, que ce soit avec les applications et les artistes ayant déjà adopté cette blockchain.

Palm s'est déjà trouvé des partenaires de renoms, comme l'exchange décentralisé Uniswap, lequel prévoit de déployer la V3 de son protocole au sein de Palm pour prendre en charge l'échange de biens artistiques. Uniswap devrait par ailleurs être la 1ère plateforme où le token PALM sera disponible au trading.

En parallèle, Palm reçoit également le soutient de MEME, un protocole DeFi axé sur les NFTs, du réseau social pour NFTs Nifty's ainsi que de Protocol Labs, la société à l'origine du Filecoin (FIL).

👉 Sur le même thème – Le marché des NFTs se prépare à une croissance sans précédent en 2021

Une alternative à Flow ?

Si Palm tient ses nombreuses promesses, ce nouvel écosystème pour les NFTs pourrait à terme concurrencer Flow. Plus ouvert que ce dernier, Palm pourrait être adopté par les places de marchés basées sur Ethereum, comme OpenSea, Rarible ou encore Foundation.

Le potentiel est conséquent, bien que le succès futur de Palm soit principalement lié à son adoption par les artistes et tout autre créateur de NFTs. Le nouveau produit de ConsenSys s'est déjà trouvé de nombreux partenaires, mais reste à voir comment cette sidechain fonctionne véritablement.

Par ailleurs, le premier artiste à s'engager avec Palm est Damien Hirst avec une collection d'œuvres intitulée « The Currency Project ». Cette collection se compose de 10 000 œuvres sur papier distinctes, chacune associée à son propre NFT.

ConsenSys n'a pas encore communiqué sur la date du lancement public de Palm, mais Joseph Lubin, fondateur de ConsenSys, estime que cet écosystème pourrait véritablement profiter à Ethereum :

« Il est passionnant de voir une technologie disruptive comme les NFTs transformer notre relation au contenu [...] Les NFTs et la DeFi peuvent traverser le gouffre main dans la main avec Palm, en mettant en mouvement les mondes de la finance, de l'art et de la culture pop pour qu'ils adoptent Ethereum et la technologie blockchain, » a-t-il ajouté.

👉 Sur le même thème – Le mastodonte des NFTs Dapper Labs lève 305 millions de dollars

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments