Seulement 2 semaines avant le halving de Bitcoin (BTC), Ya'an, une ville de la région chinoise du Sichuan, a présenté un projet visant à aider au développement des fermes de mining basées sur son territoire.

 

Une aide pour l'industrie du mining de Bitcoin

Le gouvernement local a publié un avis d'orientation public qui demande aux entreprises de la blockchain de s'installer à proximité des centrales qui surproduisent de l'électricité. Cette recommandation ajoute que cela pourrait aider Ya'an à devenir « un hub dynamique du mining ».

En outre, la municipalité souhaite mettre à profit les importantes ressources en eau de la région et les avantages de l'hydroélectricité pour« saisir des occasions stratégiques majeures » de développement pour le mining.

L'information a été relayée sur Twitter par Red Li, cofondateur de 8BTC, un média chinois traitant de Bitcoin et de blockchain. Il a par ailleurs affirmé que cela aurait des répercussions immédiates sur le coût du kWh dans la région :

Le gouvernement local du Sichuan a présenté une politique de soutien au mining. Comme la saison des pluies approche, le surplus de production a fait chuter le prix de l'électricité à 0,20 CNY, soit environ 3 centimes de dollars.

Comme le précise Red Li dans un commentaire de son tweet, le coût moyen en amont de cette nouvelle politique était de 0,28 CNY, soit environ 4 centimes de dollars.

Conséquence directe de ce projet, le coût de l'électricité pour les fermes de mining situées sur le territoire de la ville de Ya'an pourrait être diminué de près de 28%.

 

La Chine prend les devants

Pour les mineurs de Bitcoin dans la zone, cette initiative est une excellente nouvelle dans la perspective du halving qui réduira de moitié le nombre de BTC distribué à chaque nouveau bloc miné.

Les fermes de mining disposent maintenant d'une marge de manœuvre suffisante pour faire face efficacement à la moindre baisse potentielle du cours du Bitcoin post-halving.

Grâce à cela, ils resteront rentables même si le prix du Bitcoin connait une chute vertigineuse comme à la mi-mai, ce qui empêchera leur capitulation :

C'est optimiste pour les grands mineurs de Bitcoin en Chine, en particulier dans le Sichuan. Après le halving, si le BTC reste dans les 6~7k$, le co-fondateur de F2Pool a déclaré qu'il y a un risque réel que d'autres machines de mining s'arrêtent. Mais il a aussi ajouté qu'une électricité moins chère peut protéger les mineurs, ce qui est en train de se produire, a déclaré Joseph Young, analyste blockchain.

Bien que ce projet ne concerne qu'un territoire restreint en Chine, il serait envisageable que d'autres municipalités se tournent à leur tour vers ce genre d'initiative pour devenir attractive aux yeux des mineurs.

Rappelons également que selon un rapport publié fin 2019 par Reuters, les mineurs chinois de Bitcoin étaient en 2019 responsables de 66% du hashrate mondial, dont 54% en provenance de la province du Sichuan. Une telle initiative n'est pas à prendre à la légère et pourrait permettre à cette domination de progresser davantage.

👉 Pour en savoir plus : Qu’est-ce qu’un halving et quels impacts sur Bitcoin et les crypto-monnaies ?

 

Dans une dizaine de jours, Bitcoin connaitra le 3e halving de son existence, impliquant que la récompense accordée aux mineurs pour chaque bloc sera réduite de moitié, passant de 12,5 à 6,25 BTC.

Ainsi, si le cours de Bitcoin reste autour des 8000 dollars après le halving, la perte de rentabilité pour les fermes de mining pourrait être catastrophique pour le maintien de leurs activités. L'initiative prise par les autorités de la ville de Ya'an s'avère être une véritable chance pour les mineurs locaux, qui seront moins affectés que les autres en cas de difficultés éventuelles.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments