Des centrales hydroélectriques en vente en Chine

L’industrie du mining est en train de connaître une transformation profonde, suite aux nouvelles exigences du gouvernement chinois. Les mineurs de Bitcoin ont en effet été forcés à un exode massif, depuis que Pékin a décidé d’interdire le minage de cryptomonnaies.

Une conséquence de cela, c’est que la demande en électricité s’est effondrée, en particulier l’électricité peu onéreuse qui est produite par les centrales hydroélectriques du pays. Selon le média local South China Morning Post, certaines se retrouvent même en vente sur le site d’e-commerce Xianyu. Cela est visible en particulier dans la province du Sichuan, où 26 fermes de mining avaient été forcées de cesser leurs opérations il y a deux semaines.

Les centrales hydroélectriques des régions particulièrement pluvieuses de Chine ont été soutenues par les gouvernements locaux, car elles servent en partie à alimenter en électricité des localités isolées. Mais selon une source locale, certaines centrales n’avaient jamais reçu l’aval du gouvernement pour se connecter au réseau électrique domestique, c’est pourquoi elles s’étaient tournées vers le mining de cryptomonnaies.

👉 Retrouvez toute l’actu du mining

Le hashrate du Bitcoin chute fortement

La conséquence de cette répression, c’est que la puissance de calcul (hashrate) utilisée pour sécuriser le réseau Bitcoin a fortement chuté. Elle a atteint 66,5 Eh/s il y a deux jours, soit un niveau qui n’avait pas été connu depuis juillet 2019 :

Coinwarz hashrate Bitcoin BTC

Source : CoinWarz

Le hashrate devrait cependant remonter à mesure que de nouvelles machines se connectent au réseau. Pour l’instant, les mineurs semblent favoriser les États-Unis et le Kazakhstan en tant que nouvelles terres d’accueil. En attendant, les effets se font déjà sentir : BitMain a récemment été forcé de suspendre ses ventes, car les prix de ses machines ont dégringolé.

Après avoir passé des années à montrer les dents sans réellement agir, la Chine a donc finalement fait suivre ses paroles d’actes. Et si certains considèrent avec inquiétude la chute du hashrate, d’autres se réjouissent de la nouvelle. La puissance de calcul utilisée pour sécuriser Bitcoin pourrait en effet être plus étalée géographiquement, ce qui réduit l’influence des mineurs chinois. Pour rappel, ces derniers représentaient jusqu’à récemment 65 % du hashrate mondial.

👉 Pour aller plus loin – C'est quoi le mining ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments