Cardano (ADA) : un partenariat avec le gouvernement éthiopien pour l’identification des étudiants

Un cas d’utilisation d’ampleur pour Cardano. Le gouvernement éthiopien a confirmé un partenariat avec IOHK : il vise à proposer un système d’identification national pour les étudiants et professeurs.

Cardano (ADA) : un partenariat avec le gouvernement éthiopien pour l’identification des étudiants

Cardano s’associe au gouvernement éthiopien

Comme l’explique un communiqué de IOHK, l’entreprise qui gère le projet Cardano, le partenariat avec le gouvernement éthiopien servira à proposer un projet blockchain d’ampleur. Cardano sera utilisé pour construire un système d’identification des étudiants et professeurs vivant en Éthiopie.

La solution permettra de « vérifier de manière numérique les notes, surveiller les performances des écoles et promouvoir l’éducation et les emplois au niveau national ».

Cela sera possible grâce à une solution d’identification native de Cardano : Atala PRISM. Ce sont 5 millions d’étudiants répartis dans 3 500 écoles qui seront concernés, ainsi que 750 000 professeurs. La solution permettra également de lutter contre la fraude aux diplômes, en proposant un outil aux employeurs, afin de vérifier directement l’historique scolaire d’une personne.

👉 A lire : Hoskinson : Cardano (ADA) est 1,6 million de fois plus efficace en énergie que Bitcoin (BTC)

L’Éthiopie se tourne vers la blockchain

Comme le rappelle le communiqué de Cardano, cette initiative s’inscrit dans une stratégie plus large pour le gouvernement éthiopien. Baptisée Digital Éthiopie 2025, elle vise à numériser des pans entiers des industries, en particulier l’agriculture, la fabrication et le tourisme.

Selon IOHK, ce type de solutions est particulièrement utile pour les pays en développement :

« Nous avons réalisé depuis longtemps que les pays en développement pourraient particulièrement bénéficier de la technologie blockchain, grâce à l’absence de systèmes numériques intégrés et établis, mais également parce que les blockchains sont moins coûteuses que des infrastructures plus lourdes. »

IOHK avait par ailleurs déjà annoncé un projet similaire en Géorgie, où le ministère de l’Éducation avait testé Atala pour vérifier les diplômes des étudiants.

👉 Retrouvez toute l’actu des altcoins

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Le TOP 5 des films et documentaires sur les cryptomonnaies en 2023

Le TOP 5 des films et documentaires sur les cryptomonnaies en 2023

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?