Binance Launchpad : Arkham Intelligence (ARKM) sème la division au sein de la communauté crypto

Le projet « Arkham Intel Exchange » semble avoir du mal à séduire. Et pour cause, la communauté crypto craint des vagues de « dox-to-earn » de la part de cette nouvelle marketplace assez unique en son genre, récemment mise en lumière par le Binance Launchpad. Son PDG Miguel Morel s'est toutefois défendu, affirmant que la plateforme serait réglementée et ne concernait pas les « petits portefeuilles ».

Binance Launchpad : Arkham Intelligence (ARKM) sème la division au sein de la communauté crypto

Arkham Intelligence sous le feu de critiques

Le projet Arkham Intelligence, récemment mis en lumière suite à son arrivée sur le Binance Launchpad, essuie les critiques depuis quelques jours quant à sa volonté de « dé-anonymiser la blockchain », et plus particulièrement depuis qu'il a annoncé Arkham Intel Exchange, une marketplace dédiée à l'échange d'informations on-chain.

Concrètement, Arkham Intel Exchange se définit comme une plateforme permettant l'achat et la vente de renseignements portant sur n'importe quel portefeuille hébergé sur la blockchain. Rapidement, l'initiative a été qualifiée de « dox-to-earn » par une bonne partie de la communauté crypto, qui a globalement à cœur les principes de vie privée et de liberté, lesquels sont notamment présents dans les fondements mêmes du Bitcoin (BTC).

Face à la vague de critiques, le PDG d'Arkham Intelligence, Miguel Morel, a tenu un Twitter Space le 11 juillet afin de clarifier la situation. Selon lui, la blockchain présente de nombreux intérêts, mais les blockchains publiques ne sont pas conçues pour l'anonymat et Arkham ne fait qu'exploiter cela :

« Vous effectuez littéralement des transactions que vous diffusez à un réseau décentralisé de millions de personnes, qui peuvent toutes regarder sur la blockchain pour voir quelles transactions sont diffusées. La rapidité, la facilité d'utilisation, le fait de posséder ses propres actifs, la possibilité d'effectuer instantanément des paiements transfrontaliers sont autant de raisons extraordinaires d'utiliser les cryptomonnaies. Essayer d'être complètement anonyme n'en est pas une, et c'est quelque chose que beaucoup de gens ne comprennent pas. »

Par ailleurs, selon lui l'intérêt d'Arkham Intel Exchange n'est pas de permettre l'échange d'informations sensibles de « petits portefeuilles », mais plutôt d'acteurs malveillants comme FTX :

« Il y a une incitation de la part de la communauté qui est exploitée à faire un vrai travail pour découvrir qui est derrière la fraude afin qu'ils puissent être signalés aux autorités, ou pour que la communauté soit au courant. Cela aurait pu empêcher des fraudes et des crises très importantes dans le secteur de la cryptographie, comme l'effondrement de FTX et d'Alameda. »

👉 Formez-vous à la blockchain avec l'école française Alyra

Alyra, des formations pour intégrer l'écosystème blockchain

Des efforts à faire pour rassurer la communauté

Scott Melker (plus connu sous le pseudonyme Twitter « The Wolf Of All Streets »), participant au Twitter Space, a fait part de ses préoccupations au PDG d'Arkham Intelligence quant à de potentielles révélations d'informations privées via Arkham Intel Exchange :

« Ce qui me préoccupe, c'est la boîte de Pandore qui s'ouvre lorsque vous incitez financièrement les gens à attaquer les gens. Il pourrait être très simple pour quelqu'un de choisir un individu qu'il n'apprécie pas et de monter une fausse histoire contre lui. »

Le PDG d'Arkham s'est défendu, affirmant que le but de la plateforme n'était que de révéler les informations cachées de gros acteurs malveillants, et que le système de « bounties » serait réglementé :

« Ce n'est pas un marché complètement libre. Ce n'est donc pas comme si n'importe qui pouvait poster n'importe quelle information et la mettre en ligne. Il y a un certain nombre de restrictions et de lignes directrices que nous mettrons en place. »

Enfin, Arkham Intelligence a également essuyé des critiques vis-à-vis de son service de parrainage qui a laissé fuiter des mails de ses utilisateurs, et ce alors que la plateforme avait été prévenue au mois de janvier 2023, à priori sans prendre les mesures nécessaires par la suite.

Fondé en 2020, Arkham a levé plus de 12 millions de dollars auprès de différents acteurs dont Palantir, une société à l'origine de Palantir Gotham, un service de surveillance utilisé par les renseignements américains (NSA, CIA, FBI, etc.) ainsi que ceux d'une douzaine de pays européens, dont la France. D'autres utilisateurs de Twitter ont également fait le parallèle entre le logo d'Arkham et le bâtiment du Pentagone aux États-Unis.

👉 À lire également - « Défauts structurels », « risque élevé »… La BRI épingle les cryptomonnaies dans un rapport

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos

Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

L'Ethereum (ETH) renoue avec les 3 000 $, et maintenant ? - Analyse ETH du 22 février 2024

L'Ethereum (ETH) renoue avec les 3 000 $, et maintenant ? - Analyse ETH du 22 février 2024

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent