Les banques italiennes s’unissent pour ne pas se laisser dépasser par l’e-euro

Les banques italiennes s’étaient constituées en groupe de travail en 2019 afin de suivre l’évolution des crypto-monnaies. Elles ont maintenant publié leurs premières considérations, car elles souhaitent ne pas être laissées de côté dans la course aux monnaies numériques de banques centrales.

Les banques italiennes s’unissent pour ne pas se laisser dépasser par l’e-euro

Les banques italiennes ne veulent pas passer à côté de l’e-euro

La publication nous vient de l’Association des Banques Italiennes (ABI). Son groupe de travail s’est penché sur le sujet d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) qui serait développée par la banque centrale européenne (BCE).

Le communiqué précise qu’avant de proposer une CBDC, il faut s’assurer de conserver « la stabilité monétaire et le plein respect du cadre réglementaire européen »... Mais les banques italiennes s’empressent de préciser qu’elles ont déjà expérimenté avec la blockchain, et qu’elles sont donc un interlocuteur non négligeable pour les responsables du futur « e-euro ».

Il y a un an, elles avaient en effet déjà annoncé un premier projet pour appliquer la technologie des registres distribués à leurs services internes. « Spunta » permet aux différentes banques italiennes d’accélérer et de vérifier plus efficacement les transactions interbancaires, grâce à des smart contracts.

👉 Découvrez également : Le Bitcoin plus populaire que Visa et MasterCard pour les achats en ligne d’Italie

 

Nobody puts ABI in the corner

Pour continuer sur cette lancée, les banques italiennes estiment donc que cet « e-euro » se doit d’être une prolongation de leurs services, et ne pas fonctionner de manière autonome. Elles expliquent ainsi :

« Grâce au rôle des banques, il est possible d’identifier des solutions techniques et des modèles de référence pour préserver les caractéristiques actuelles des espèces, tout en introduisant de nombreux avantages du monde numérique […] comme la possibilité d’avoir son propre argent et, en cette période de forte attention aux risques pour la santé, de fonctionner en mode sans contact. »

La BCE a montré de nombreux signes qu’elle prend très au sérieux l’élaboration d’une monnaie numérique de banque centrale. Pour l’instant, au niveau européen, les initiatives nationales priment (et la France est particulièrement bien placée). C’est sans doute pourquoi les banques italiennes souhaitent prendre ce train en marche, sous peine de voir l’élaboration d’un pan entier de l’économie numérique leur échapper.

👉 À lire à ce sujet : Banque de France : un appel à candidature pour tester une CBDC

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir
';

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Voyager Digital déclare le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) en défaut de paiements

Voyager Digital déclare le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) en défaut de paiements

Snoop Dogg et Eminem mettent en scène leurs Bored Apes (BAYC) dans un nouveau clip

Snoop Dogg et Eminem mettent en scène leurs Bored Apes (BAYC) dans un nouveau clip

Corée du Sud : les développeurs de Terra n'ont plus le droit de quitter le territoire

Corée du Sud : les développeurs de Terra n'ont plus le droit de quitter le territoire

Russie : un système reposant sur la blockchain pour remplacer SWIFT ?

Russie : un système reposant sur la blockchain pour remplacer SWIFT ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast