La DBS mise sur les cryptomonnaies

Hier, la banque singapourienne DBS a accidentellement révélé la page d'accueil d'une plateforme d'échanges de cryptomonnaies, le DBS Digital Exchange. De nombreuses informations ont alors fuité, bien que l'exchange ne soit pas tout à fait prêt.

Un porte-parole de la DBS a rapidement communiqué sur le sujet, en précisant :

« Les plans de la DBS pour une bourse numérique sont toujours en cours d'élaboration et n'ont pas reçu d'approbation réglementaire. Jusqu'à ce que les approbations soient en place, aucune autre annonce ne sera faite. »

Toutefois, la page dédiée à la plateforme est restée suffisamment longtemps en ligne pour que nos confrères de The Block récupèrent toutes les informations à son sujet.

Le dollar de Singapour, le dollar américain, le dollar de Hong Kong et le yen japonais seront les monnaies initialement supportées. Du côté des cryptomonnaies, la banque prévoit des marchés pour le Bitcoin (BTC), le Bitcoin Cash (BCH), l'Ether (ETH) et le XRP.

Les actifs des utilisateurs ne seront pas sous la garde de la plateforme elle-même. DBS envisage la création d'un dépositaire de qualité institutionnelle pour remplir cette mission, baptisé DBS Digital Custody.

Cette nouvelle plateforme proposera également des services de tokenisation, notamment en permettant aux entreprises de lever des fonds en émettant des security tokens.

DBS Digital Exchange

Structure du Digital Exchange de la DBS

Une plateforme à l'écart des standards

Fait plutôt surprenant pour le marché des cryptomonnaies qui est normalement ouvert 24h/24h, le trading sur le DBS Digital Exchange sera désactivé le week-end.

Dans la même veine que les marchés boursiers, la plateforme limitera les heures de trading de 9 heures à 16 heures les jours de la semaine.

Le DBS Digital Exchange sera directement accessible aux investisseurs institutionnels, aux teneurs de marchés et même aux institutions financières.

En ce qui concerne les investisseurs particuliers, ceux-ci pourront accéder à la plateforme par l'intermédiaire d'un organisme membre de la DBS, tels que la DBS Vickers Securities et la DBS Private Bank.

Pour Su Zhu, fondateur et PDG du gestionnaire de fonds Three Arrows Capital, basé à Singapour, cela deviendra « immédiatement la rampe d'accès la plus pratique pour ceux qui effectuent des opérations bancaires à Singapour » :

Un signal fort pour toute l'industrie

L'initiative de la DBS est un signal fort pour l'industrie des cryptomonnaies. Le lancement d'un exchange par une banque aussi importante était encore inenvisageable il y a quelques années, mais les choses ont bien changé depuis.

Petit à petit, les cryptomonnaies prennent leurs marques, et de nombreuses institutions sont à présent unanimes, le potentiel du Bitcoin et consorts est conséquent. C'est notamment l'avis que partage la banque américaine JPMorgan, qui affirme que le Bitcoin représente un concurrent de taille à l'or en tant que réserve de valeur.

Les institutions autant que les géants du numérique comme PayPal s'intéressent de plus en plus à l'univers des cryptomonnaies. Quelle sera la prochaine banque à faire le pas ? Une banque française… ?

👉 Pour aller plus loin - Bruno Le Maire associe cryptomonnaies et terrorisme

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments