Un banquier central inquiet pour le Salvador

S’exprimant devant des étudiants de l’université de Cambridge, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey, a exprimé son inquiétude pour les citoyens du Salvador après l’adoption par le pays du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale.

Bailey a déclaré que l’adoption du BTC dans le cadre d’un système de double monnaie était préoccupante, tout en ajoutant que la volatilité aura un impact très négatif.

Ce n’est pas la première fois que M. Bailey met en garde contre les « dangers » des cryptomonnaies. En mai, ce dernier a déclaré que le marché n’avait aucune valeur intrinsèque et que les investisseurs devaient se préparer à perdre tout leur argent. Il a expliqué :

« Cela m’inquiète qu’un pays choisisse cette monnaie comme monnaie nationale. Ce qui m’inquiéterait le plus, c’est que les citoyens du Salvador soient confrontés à la nature et la volatilité de leur nouvelle monnaie. »

Les propos d’Andrew Bailey ont fait réagir le président du Salvador. Nayib Bukele a déclaré sur Twitter :

« Je suppose que l’intérêt de la Banque d’Angleterre pour le bien-être de notre peuple est authentique. N’est-ce pas ? Je veux dire, ils se sont toujours souciés de notre peuple. Toujours. »

Un projet de Bitcoin City

Le Salvador est entré dans l’histoire le 7 septembre, en devenant le premier pays à accepter le Bitcoin comme monnaie légale.

Cette décision a fortement divisé l’opinion, les agences internationales telles que le FMI et la Banque mondiale ont exprimé leur désapprobation. Mais le président Bukele reste attaché à cette cause, affirmant qu’elle apportera davantage d’emplois, d’inclusion financière et d’investissements étrangers.

En début de semaine, le Salvador a annoncé son intention de construire une ville entièrement dédiée au Bitcoin au pied du volcan Conchaga, situé dans le sud-est du pays.

Afin de financer le projet Bitcoin City, le Salvador pourrait émettre des obligations libellées en BTC. En effet, le gouvernement du Salvador a conclu un accord avec l’exchange Bitfinex et la société Blockstream pour émettre des obligations d’une valeur de 1 milliard de dollars.

👉 À lire sur le même sujet : Le Salvador souhaite créer la première ville Bitcoin (BTC) au monde

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent D

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement aux tokens non fongibles (NFTs) et à la finance décentralisée (DeFi).
Tous les articles de Florent D.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments