Arrestation d'un activiste opposé à la loi Bitcoin (BTC) au Salvador

L'entrée en vigueur de la loi Bitcoin (BTC) au Salvador le 7 septembre prochain est loin d'être un long fleuve tranquille. Après l'absence d'obligation d'utiliser la cryptomonnaie et les récentes manifestations d'opposants à la loi, la police salvadorienne vient d'arrêter Mario Gomez, un activiste anti-Bitcoin et opposé au président Nayib Bukele. Un épisode de plus ou de trop pour le pays ?

Arrestation d'un activiste opposé à la loi Bitcoin (BTC) au Salvador

Arrestation d'un activiste anti-Bitcoin au Salvador

Jusqu'où ira l'opposition à la loi Bitcoin (BTC), censée entrer en vigueur le 7 septembre prochain ? Ce qui est certain, c'est que les derniers jours n'incitent guère à l'optimisme au Salvador. En début de semaine dernière, le président Nayib Bukele a annoncé l'absence d'obligation d'utiliser la cryptomonnaie dans le pays, en contradiction avec une disposition de la loi du 9 juin.

Le weekend dernier a été marqué par diverses manifestations anti-Bitcoin dans le pays, certains retraités ayant notamment peur pour le versement de leur pension. Hier, une nouvelle étape a été franchie. La presse locale a en effet annoncé l'arrestation de Mario Gomez, un activiste opposé au président Bukele.

L'arrestation a été filmée et publiée sur les réseaux sociaux. Elena de Gomez, la mère de Mario Gomez, a indiqué ne pas connaître les raisons pour lesquelles son fils a été emmené au commissariat. Selon la police salvadorienne, l'activiste serait soupçonné de fraude financière.

👉 Sur le même sujet – Salvador : les habitants sceptiques face à l’adoption du Bitcoin (BTC)

Un opposant à la loi Bitcoin et au président Bukele au Salvador

L'arrestation de Gomez peut surprendre car il est un critique de longue date du président Bukele sur divers sujets et pas seulement la loi Bitcoin. Surtout, il semble qu'il ait été arrêté sur de simples suspicions et non grâce à un mandat d'arrêt. De quoi donner du grain à moudre aux opposants du président Bukele.

Gomez est le fondateur de l'incubateur salvadorien Hackerspace, qui n'est plus accessible depuis hier, et l'une des voix les plus éminentes qui se sont opposées à la décision de faire du BTC une monnaie ayant cours légal au Salvador.

Au cours des dernières semaines, l'activiste a participé à plusieurs visio-conférences pour expliquer les raisons de son opposition à la loi Bitcoin. Il a été révélé certains détails relatifs au portefeuille électronique national, le Chivo. Il affirme que les coûts d'exploitation du portefeuille seraient financés par le contribuable en raison de l'absence de commissions sur l'échange BTC/USD.

Quelques heures avant son arrestation, Gomez avait laissé un message sur Twitter à l'attention des services de renseignement salvadoriens, affirmant que plus les autorités mentaient, plus leurs mensonges seraient découverts par la population.

Selon la police salvadorienne, Mario Gomez est accusé d'avoir fait du phishing, ou hameçonnage en bon français, afin de dérober les données bancaires de citoyens salvadoriens. La police chercherait à obtenir l'autorisation de saisir et de fouiller son téléphone et son ordinateur afin de prouver les faits dont il est accusé.

👉 Découvrez toutes nos dernières actualités sur le Bitcoin

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

L'arrestation de Gomez, une sérieuse épine dans le pied pour la loi Bitcoin ?

Suite à son interrogation, Gomez a été ramené chez lui par la police salvadorienne et, la nuit dernière, son avocat ne savait pas si les enquêteurs avaient pu saisir son téléphone et son ordinateur. Même si l'arrestation n'a au final duré qu'un après-midi, elle n'est pas vraiment une bonne publicité pour la loi Bitcoin et le président Bukele.

Si les opposants de Nayib Bukele le considèrent comme un autocrate, sa popularité est quasi sans égal dans le monde, avec plus de 85 % des Salvadoriens approuvant sa politique. Un score à faire pâlir d'envie les dirigeants des puissances occidentales.

La loi Bitcoin peut-elle être remise en cause ? A priori, la machine est en route et l'arrêter maintenant semble compliqué. Les premières semaines seront néanmoins capitales afin de savoir si cette opposition n'est qu'une expression de façade ou bien une véritable révolte à venir dans le pays, et ce malgré des sondages favorables au président.

👉 Sur le même sujet – Salvador : la « Loi Bitcoin » adoptée, le pays devient une crypto-nation

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast