Aptos, la blockchain ultra-scalable portée par d'anciens développeurs de Diem

Aptos se présente comme la blockchain « la plus scalable et la plus sécurisée » pour tous, et ce, grâce à la parallélisation et à une méthode de consensus novatrice. La pile technologique originale, l'origine de son équipe et l'intérêt des fonds de capital-risque en font une blockchain prometteuse, bien qu'intrigante à bien des égards. Zoom sur le fonctionnement d'Aptos et sa croissance fulgurante.

Aptos, la blockchain ultra-scalable portée par d'anciens développeurs de Diem

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Qu’est-ce qu’Aptos ?

Aptos se définit comme la « blockchain de niveau 1 la plus sûre et la plus scalable ». Elle utilise la méthode de consensus « Proof of Stake » (PoS), ou preuve d’enjeu en français, et s’inscrit donc dans la lignée de ces nouvelles blockchains de quatrième génération.

Cette blockchain naît des cendres de Diem, ex-Libra, tentative ratée de Meta dans le monde des cryptomonnaies. Lors de l’abandon de ce dernier en janvier 2022, certains développeurs ont quitté le navire afin de fonder Aptos Labs, l’entreprise chargée du développement de la blockchain éponyme.

Le langage de programmation Move, initialement développé par Meta pour son stablecoin Diem, est alors réutilisé dans le but de créer une blockchain scalable, décentralisée et sécurisée. Pour ce faire, Aptos intègre dans sa pile technologique l’exécution parallèle des transactions ainsi qu’une méthode de consensus avancée, AptosBFT V4. Grâce à ces deux technologies, la blockchain Aptos est en théorie capable d’exécuter  130 000 transactions par seconde en moyenne.

Logo Aptos

Logo d'Aptos, par Cryptoast

L’écosystème d’Aptos

Move, un tout nouveau langage de programmation

Principal héritier de Diem, le langage de programmation Move est le pilier de la blockchain Aptos. Celui-ci est basé sur Rust, un autre langage de programmation plus généraliste, utilisé par Solana, Polkadot et Cosmos notamment. À l’instar de Solidity sur Ethereum, Move permet le développement de smart contracts sur la blockchain Aptos, mais également sur Sui, une autre blockchain née des cendres de Diem.

Move est le fruit de plusieurs années de développement au sein de Meta et apporte des avantages non négligeables comparés à Solidity, la référence des langages pour les smart contracts.

En effet, la création de Move part du principe qu’il faut résoudre les problèmes de Solidity. Et ceux-ci sont nombreux, particulièrement du point de vue de la sécurité. Il suffit de voir les milliards de dollars partis en fumée lors de hacks de tous genres sur les blockchains utilisant l’« Ethereum Virtual Machine » (EVM).

Sans rentrer dans les détails trop techniques, voici les principaux avantages de Move, tant du point de vue de la sécurité que de celui de l’ergonomie :

  • Move mitige une grande partie des risques techniques grâce à sa façon de gérer sa mémoire. En effet, avec Move, il est plus simple pour les développeurs de choisir ce qui sera accessible ou non, diminuant ainsi les vecteurs d’attaque ;
  • Move a par ailleurs un outil nommé le « Move Prover ». Celui-ci permet aux développeurs de garantir que le smart contract fonctionne exactement comme prévu avant même son déploiement ;
  • Move rend aussi le partage d’actifs numériques (tels que les NFTs), plus simple grâce à une architecture plus naturelle, en évitant les smart contracts individuels.

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

AptosBFT V4, une nouvelle méthode de consensus

Après 3 ans de développement et 4 itérations, Aptos Labs a dévoilé sa propre méthode de consensus : AptosBFT V4. Celle-ci est basée sur « HotStuff », un consensus tolérant aux problèmes des généraux byzantins, ou « Byzantine Fault Tolerant » (BFT) en anglais. Pour faire simple, c’est ce qui permet aux blockchains de fonctionner même si un nœud cesse d’opérer.

Imaginez un groupe de généraux qui doit décider ensemble des plans d'une bataille. Ils soupçonnent un membre du groupe d’être un traître et de fournir de fausses informations. Leur dilemme est de savoir comment élaborer un plan dans ces circonstances, ce dont est capable une méthode de consensus BFT.

Chez Aptos, ce protocole BFT est unique et propose de nombreuses caractéristiques :

  • AptosBFT V4 utilise un système de réputation qui permet au réseau de continuer à être opérationnel, même si un validateur décide d’être malveillant. Cette technologie octroie à Aptos une disponibilité théorique de 100 % et une finalité des transactions de moins d’une seconde. Ce qui en fait l’une des blockchains les plus rapides ;
  • Le management des validateurs s’effectue sur la blockchain directement. Ainsi, toute mise à jour peut être effectuée par un vote de gouvernance, sans avoir à créer un double de la blockchain, ou un « fork ». Cela permet également d’isoler les mauvais validateurs sans intervention humaine.

👉 Pour aller plus loin – Consultez la liste des différents consensus dans les blockchains

La parallélisation, cœur de la blockchain Aptos

En plus de son protocole de consensus BFT maison, Aptos a également opté pour la parallélisation dans le but d’améliorer la scalabilité de sa blockchain. Aptos Labs nomme cette technologie le « Block-Software Transactional Memory » (Block-STM). Block-STM s’appuie sur un moteur capable d’exécuter des transactions et smart contracts en même temps.

Sur la plupart des blockchains comme Bitcoin ou Ethereum, les transactions sont traitées une par une. Il faut donc attendre que la précédente soit validée avant de traiter la prochaine. Il existe donc une chronologie, et dès qu’une transaction est validée, elle est inscrite dans l’historique de la blockchain, et ainsi de suite.

Aptos permet d’exécuter plusieurs transactions en même temps, et de les valider en fin de bloc. Cela permet évidemment à la blockchain d’être plus rapide, et de ne pas être impactée par une transaction qui coince. Ce système exécute d’abord et vérifie ensuite. Si une transaction pose problème, le bloc doit être exécuté à nouveau en l’isolant, jusqu’à ce qu’il ne pose plus problème. C’est un modèle dit « optimiste ».

Mais ce système n’est pas parfait, car l’ordre peut s’avérer important. C’est pour cette raison qu’Aptos a mis au point un planificateur collaboratif qui permet de prioriser certaines transactions. Celles-ci seront donc traitées en premier.

Aptos face aux autres blockchains de layer 1

Grâce à Block-STM et à AptosBFT V4, Aptos a réussi à dépasser les 130 000 transactions par seconde lors d’un testnet avec un maximum théorique aux alentours de 160 000 transactions par seconde. Ajoutez à ça une finalité de moins d’une seconde et vous avez une des blockchains les plus rapides et scalables jamais vues. Le tableau ci-dessous permet de comparer Aptos à ses compétiteurs directs.

APTOS-comparison

Figure 1 : Aptos comparé à d’autres blockchains de première couche 

 

À noter cependant que la parallélisation est une solution critiquée par la communauté. En général, tout ce qui est plus rapide ouvre potentiellement de nouvelles brèches de sécurité comme la double-dépense. Reste à voir si Aptos parviendra à surmonter ces problèmes, ou au moins à les mitiger.

Quels sont les rôles du token d’Aptos ?

Le token natif d’Aptos, qui n’a, à l’heure d’écriture de ces lignes, ni de nom ni de symbole confirmé, dispose de rôles classiques de celui d’une cryptomonnaie native d’une blockchain à preuve d’enjeu :

  • Il peut être verrouillé, ou staké, dans le but de sécuriser la blockchain Aptos. En échange de sa contribution, le propriétaire des tokens sera récompensé au prorata de sa mise ;
  • le token de la blockchain Aptos offrira un accès à la gouvernance du protocole via ce même processus de verrouillage. Encore une fois, le poids du vote est proportionnel à la somme investie ;
  • il sert également à payer les frais de transactions sur la blockchain Aptos.

Les levées de fonds et tokenomics d’Aptos

Les levées de fonds d’Aptos

Bien que le projet d’Aptos Labs soit très jeune, il ne manque pas de soutien financier de la part les plus gros fonds de capital-risque (VC) de l’écosystème. À l’heure d’écriture de ces lignes, on compte deux levées de fonds, pour un total de 350 millions de dollars :

  • 200 millions de dollars en mars 2022, lors du lancement du projet. Ce premier tour de financement a été mené par a16z, avec la participation de très gros acteurs comme Multicoin Capital, Coinbase Ventures, PayPal ou encore le défunt Three Arrows Capital ;
  • 150 millions de dollars en juillet 2022, menée par FTX Ventures et Jump Crypto. Encore une fois, la liste des investisseurs est vertigineuse. On retrouve la participation d’Apollo, Griffin Gaming Partners ou encore Circle Ventures.

À l’heure d’écriture de ces lignes, la date d’une éventuelle levée de fonds publique (ICO) n’a pas été annoncée. Cependant, celle-ci devrait l’être avant le lancement du mainnet d’Aptos prévu pour septembre 2022.

Avec une valorisation de plus de 2 milliards de dollars en août 2022, et la participation de nombreux fonds de capital-risque avant même l’annonce d’une participation communautaire, Aptos a reçu la réputation d’un « Solana Bis » et d’une « Blockchain VC ». La participation massive d’investisseurs pose beaucoup de questions et est rarement bien vue au sein de la crypto-communauté.

Est-ce une révolution ? Les investisseurs croient-ils réellement en cette technologie sur le long terme ? Est-ce un simple « Pump & Dump » visant à renflouer les caisses après une série de liquidations et de baisses ? Que de questions autour d’un projet sous le feu des projecteurs depuis quelque temps.

Les tokenomics du token d’Aptos

À l’heure d’écriture de ces lignes, les tokenomics du token d’Aptos n’ont pas été révélées. Ainsi, ni le nom, ni la supply, ni la distribution de ce dernier ne sont connus pour le moment. Cette section sera mise à jour dès que ces informations seront disponibles.

Équipe et partenaires d’Aptos

L’équipe derrière Aptos

La blockchain Aptos née des cendres du projet Diem de Meta en début d’année 2022. Lorsque ce dernier est abandonné, une partie de l’équipe démissionne de Meta pour fonder Aptos Labs, entreprise basée à Palo Alto en Californie chargée du développement de la blockchain Aptos.

Ainsi, la majorité de l’équipe travaillant sur Aptos vient de Meta, et plus particulièrement de Diem. Bien sûr, ils n’ont plus d’affiliation avec Meta. En plus d’anciens employés de Meta, Aptos Labs a également débauché de nombreux employés de Solana. C’est notamment le cas d’Austin Virts, ancien chef du marketing chez Solana, qui rejoint le bateau en juillet 2022.

Étant donné le jeune âge du projet, l’équipe s’agrandit de jour en jour et de manière exponentielle. 

Aptos Labs a été cofondé par deux ingénieurs :

  • Mohammad Shaikh : co-fondateur et PDG d’Aptos Labs. C’est un ancien de ConsenSys où il occupait le poste de directeur de la stratégie. Il fut également PDG de Meriodio, une startup blockchain cherchant à permettre l’achat de parts de biens immobiliers ;
  • Avery Ching : co-fondateur et directeur technique d’Aptos Labs. Il vient directement de chez Meta, où il a travaillé en tant qu'ingénieur logiciel pendant plus de 10 ans.

Aptos Labs fondateurs

Figure 2 : Fondateurs d’Aptos Labs (Avery Ching à gauche et Mohammad Shaikh à droite) 

 

Vous pouvez retrouver le détail de l’équipe d’Aptos Labs et ses contributeurs sur leur LinkedIn officiel.

Bien que l’équipe démontre des qualités techniques et de management exceptionnelles, il faut tout de même faire attention. En effet, le PDG Mohammad Shaikh est actuellement engagé dans un conflit juridique. Un ancien associé de Mohammad Shaikh réclame plus d’un milliard de dollars à Aptos Labs, entreprise dont il estime avoir la propriété. Ce conflit est complexe et nous vous invitons à creuser si cela vous intéresse.

Les partenaires d’Aptos

Aptos est un projet très jeune, dont la genèse ne remonte qu’au début d’année 2022. Par conséquent, Aptos Labs n’a que très peu de partenaires. À mesure que le lancement du mainnet approche, ceux-ci devraient arriver. Cette section sera donc mise à jour en conséquence.

Ceci étant dit, l’un des premiers partenaires à rejoindre l’écosystème Aptos est Google Cloud. Le géant de l’hébergement de serveur a annoncé en avril 2022 s’associer à Aptos Labs dans le but de faciliter la création de nœuds et de validateurs, et ce, en moins de 15 minutes.

Durant ce même mois d’avril, Pontem Network est créé d’un partenariat entre des membres de la communauté Aptos et Aptos Labs elles-mêmes. Pontem Network aspire à développer une suite d’applications de finance décentralisée (DeFi) ainsi que des outils permettant le développement d’autres applications sur Aptos. On retrouve sur la roadmap un wallet, un exchange décentralisé, mais également une « Interface de Développement Intégrée » (IDE).

L’annonce d’un programme de subvention en juin 2022 a par ailleurs vu de nombreuses équipes se former afin de développer des applications pour la blockchain Aptos. Notamment, on retrouve des wallets comme celui de Martian DAO ou des fonds comme Protagonist, dont le but est d’investir dans l’écosystème d’Aptos. Ainsi, de très nombreuses applications autour de la DeFi, des NFTs ou encore des jeux vidéo sont attendues dans les prochains mois.

aptos ecosystem

Figure 3 : Écosystème d’Aptos au 26 juillet 2022 

Notre avis sur la blockchain Aptos

Aptos est le dernier cri des blockchains de première couche. Naissant des cendres de Diem et sa tentative ratée dans le monde de la blockchain, elle est construite sur des fondations plus que solides. Son langage de programmation Move et ses technologies exclusives telles que AptosBFT V4 ou Block-STM font d’Aptos l’une des blockchains les plus rapides et les plus sécurisées.

Attention cependant à ne pas être trop optimiste. En effet, sa technologie de parallélisation est controversée de par les failles de sécurité qu’elle pourrait ouvrir. Aptos Labs affirme néanmoins que celles-ci ont été prises en compte. La blockchain n’ayant pas encore lancé son mainnet, impossible d’en être certain à l’heure d’écriture de ces lignes.

De plus, les levées de fonds massives opérées par Aptos Labs amènent Aptos à une valorisation de plus de 2 milliards de dollars. Une présence importante de nombreux fonds de capital-risque qui peut en repousser plus d’un, surtout lorsque leurs intentions sont si peu claires. Il ne faut également pas oublier le conflit juridique dans lequel est engagé le PDG d’Aptos Labs, qui pourrait mettre en péril la réussite d’Aptos à court terme.

Malgré ça, Aptos semble déjà avoir créé une communauté d’utilisateurs, développeurs et investisseurs immense en seulement quelques mois d’existence. À l’heure d’écriture de ces lignes, il y a plus de 80 000 membres dans leur Discord, dont environ 10 000 développeurs. Leurs multiples testnets lancés en 2022 ont également cumulé plus de 20 000 nœuds.

Couplée à une technologie plus innovante, cela pousse à penser qu’Aptos est sur la bonne voie de la réussite. Il faudra tout de même faire attention à la valorisation initiale et à l’évolution des pépins tant technologiques que juridiques.

👉 Retrouvez toutes nos fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Sources graphiques : Figure 1 : Pontem Network ; Figure 2 : fortune ; Figure 3 : AptosInsights

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
sarcome

Encore une blockchain BFT centralisée poussée par des VC. On essaie d'impressionner avec des TPS mensongers sans mentionner le nombre de noeuds et leur prérequis hardware.
Enfin bon, il y a peut-être un marché pour ce genre de chaines et de l'argent à se faire...

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast